Assurance habitation

Les Français accordent une grande importance à la qualité de leur logement

Publié par le , Mis à jour le 18/11/2021 à 12:26

La qualité du logement est un critère majeur pour les Français, d'après un sondage OpinionWay pour Cogedim. D'autant plus que la qualité du logement a un impact certain sur la santé des habitants. Et avec la crise sanitaire, cette tendance s'est fortement accentuée.

Les Français passent beaucoup de temps dans leur logement

Les Français sont très attachés à la qualité de leur logement. Si cette donnée était déjà d'actualité avant la crise, elle l'est encore plus aujourd'hui, à une époque où le télétravail s'est généralisé et où espace et qualité de vie sont les mots d'ordre. Et cela semble encore plus évident quand on sait que les Français passent en moyenne 15 heures par jour dans leur logement et 17 heures le week par jour le week-end. C'est ce que révèle une étude OpinionWay publiée par Cogedim ce mardi 16 novembre.

Ainsi, 8 Français sur 10 jugent que la qualité de leur logement a un impact direct sur leur santé : sommeil, résistance aux maladies, stress, concentration, qualité de vie. Et depuis la crise de Covid-19, 72 % des Français font ce lien. Dans le détail, 89 % des sondés estiment que ce critère influe sur leur santé physique, 90 % sur leur santé mentale et 93 % sur leur santé sociale.

« Le logement n'avait jamais été aussi important pour les Français qu'aujourd'hui, c'est un élément essentiel de leur vie. Désormais, les Français en attendent encore plus, particulièrement pour que leur habitat prenne soin d'eux-mêmes », analyse Vincent Ego, directeur général de Cogedim, promoteur spécialisé dans l'immobilier neuf.

Les Français sont prêts à payer plus cher pour avoir un logement plus sain

Les Français portent une attention toute particulière à la qualité de l'air : le logement doit être bien ventilé, non humide et dépourvu de substances nocives. D'autres critères sont également mentionnées dans l'étude :

Parmi les éléments de santé pour lesquels les Français ont le sentiment le plus négatif dans leur logement, on trouve :

  • avoir trop chaud en été : 78 % ;
  • avoir trop froid en hiver : 54 % ;
  • les nuisances sonores : 63 % ;
  • le manque de place : 50 % ;
  • le manque de lumière : 43 %.

Par ailleurs, 49 des sondés expliquent être prêts à payer plus cher pour vivre dans un logement plus sain. 41 % pourraient même déménager pour trouver un meilleur logement pour leur santé. Et cette raison est invoquée bien avant la surface du bien (30 %) et le prix (12 %).

C'est aussi en Île-de-France que le critère de la qualité du logement est le plus observé. 53 % des Franciliens sont prêts à payer plus cher pour un logement sain contre 42 % dans le Centre ou 43 % dans le Grand Est.

L'étude a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française majeure de 2 533 personnes. Il a été constitué d'après la méthode des quotas pour les critères suivants : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, d'agglomération et de région de résidence. Les sondés ont été interrogés par questionnaire autoadministré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview), entre le 7 et le 13 septembre 2021.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES