Assurance habitation

Assurance scolaire et assurance habitation : quel est le bon choix ?

Publié par le , Mis à jour le 20/08/2019 à 16:21

Assurance habitation et scolaire : n'ayez plus de doute pour vos enfants !

Il flotte dans l’air comme un parfum de rentrée scolaire. Les fournitures à acheter, la garde-robe à rafraîchir et l’assurance scolaire à souscrire. Ou pas. Car, au-delà du fait que cette assurance ne présente aucun caractère obligatoire, il se peut que votre assurance habitation possède déjà tout ce qu’il faut à votre progéniture !

Tout l’intérêt de l’assurance habitation

Vous possédez une assurance logement de type multirisque ? Attendez donc avant de souscrire une assurance scolaire pour votre ou vos enfants !

L’assurance scolaire est parfois comprise dans l’assurance multirisque habitation. Cette dernière renferme effectivement une garantie responsabilité civile chef de famille qui permet de réparer les dommages matériels et corporels causés par vous-même ou une personne qui vit sous votre toit comme, par exemple, l’un de vos enfants.

Plus largement, sachez que cette garantie pourra jouer pour les dommages causés par :

• votre conjoint,

• votre partenaire de Pacs,

• votre concubin,

• vos enfants mineurs,

• vos ascendants s’ils vivent sous votre toit, etc.

L’assurance scolaire est incluse dans assurance habitation, indirectement, mais tout de même ! Il n’est donc pas toujours utile de souscrire une assurance spécifique.

Si vous souscrivez une assurance scolaire…

Si votre assurance appartement ne renferme pas de garantie responsabilité civile chef de famille, rien ne vous oblige pour autant à souscrire une assurance scolaire.

De nature tout à fait facultative, cette assurance s’impose uniquement pour les activités scolaires facultatives. Il faudra alors fournir la preuve de cette couverture en apportant l'attestation délivrée par la compagnie d’assurances. Une attestation qu’il ne sera pas forcément aisé de produire lorsque l’enfant est couvert par l’assurance multirisque habitation.

Dans tous les cas, si vous souscrivez une assurance scolaire, veillez à en déterminer les champs d’application temporaire et spatial : doit-elle se limiter à l’année scolaire ou coller au calendrier civil ? Ne doit-elle prendre en compte que le trajet domicile-école ou s’étendre aux activités extrascolaires de l’enfant ? Autant de questions qu’il vaut mieux ne pas éluder à l’heure de la rentrée.

Si votre cœur balançait entre assurance habitation et assurance scolaire, nous espérons que cet article vous éclaire maintenant davantage !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES