Assurance habitation

Quelles sont les difficultés éprouvées par les locataires en France ?

Publié par le

2,8 millions de personnes sont toujours concernées par le manque de confort

En France, la vie des locataires n'est pas toujours facile. Ces derniers sont particulièrement touchés par la crise du logement et rencontrent souvent des problèmes d'ordre financier. Afin d'éclairer la situation, la Fondation Abbé Pierre a mené son étude

Les locataires et le mal-logement en France

En France, la situation des locataires et la crise du mal-logement est une des premières préoccupations du gouvernement, des candidats à la mairie de Paris, des élus des métropoles en général mais également et avant tout de ceux qui résident sur le sol français. Il y a à peine plus d'un mois, le député Mickaël Nogal a pas exemple présenté une nouvelle proposition de loi censée faciliter l'accès à la location et pacifier les relations propriétaires/locataires. Il faut dire qu'environ 15 millions d'individus font face à des problèmes de logements, soit presque une personne résidant sur sol français sur quatre !

Mais toutes les mesures adoptées par le gouvernement pour assurer un logement décent aux locataires ont-elles été efficaces ? Logements insalubres, absence de confort, de place, problèmes sanitaires... Est-ce toujours d'actualité ? D'après la Fondation Abbé Pierre, les choses ont tendance à évoluer dans le bon sens. Néanmoins, sa récente étude montre que quatre millions de personnes sont encore concernées par le mal-logement ou sont sans-abris.

Quels sont les problèmes les plus récurrents pour les locataires ?

Regardons d'abord le bon côté des choses : en France, 99 % des logements sont équipés d'un système de chauffage, de l'eau courante ainsi que de sanitaires intérieurs. Mais malgré ce minimum évident, la Fondation Abbé Pierre a recensé nombre de problèmes revenant trop souvent chez de nombreux ménages concernés par la location :

  • 5,7 millions de locataires en France éprouvent des difficultés à payer leur loyer, dans une situation où celui-ci représente plus de 35 % de leurs ressources ;
  • 4,3 millions sont concernés par un manque d'espace dû à un surpeuplement modéré (unepersonne seule doit disposer d'un minimum de 9 m²) ;
  • 3,6 millions n'ont pas de système de chauffage au sein de leur logement ;
  • 2,8 millions sont concernés par le manque de confort ;
  • 1,2 million sont menacés d'expulsion ;
  • 789 000 accusent de retards de paiement de loyer ;
  • 36 000 locataires ont été victimes d'expulsion avec intervention des autorités.

L'étude ajoute également que 2018 a été une année particulièrement violente côté expulsions ; ces dernières auraient augmenté de 2,9 % en un an. Et si l'on considère les ménages ayant quitté leur logement avant l'intervention des forces de l'ordre, ce nombre double, voire triple. Par ailleurs, de telles conditions peut nuire à la santé des ménages.

Retards, problèmes financiers... payer son loyer n'est pas toujours simple

La principale difficulté rencontrée par les locataires est financière. En Île-de-France par exemple, près de 20 % des locataires ont du mal à payer leur loyer, mettait encore en évidence la Fondation Abbé Pierre dans un rapport publié au début du mois de novembre 2019. Et dans son dernier rapport, la Fondation précise : « 1,9 million de ménages déclarent avoir rencontré des difficultés pour payer leurs loyers ou leurs charges au cours des deux années précédentes. »

Du côté des bailleurs sociaux, les chiffres se montrent aussi parlants. À la fin de l'année 2017, 6,3 % des familles locataires ont été concernées par un retard de paiement supérieur à trois mois. De plus, 1,4 % des ménages accusaient de plus de 12 mois d'impayés. En Île-de-France, ces données sont encore plus drastiques : 12 % ont fait face à des problèmes de paiement et 24 % d'impayés.

Ces difficultés financières ont une résonance telle que la FNAIM voulait même mettre en place un fichier recensant les mauvais payeurs. Très critiqué, ce projet a toutefois été mis en pause le 14 février dernier.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES