• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Quelques points essentiels à retenir sur la garantie des loyers impayés (GLI)

Publié par le

Complémentaire avec la garantie des risques locatifs, la Garantie des Loyers Impayés est la meilleure formule pour les propriétaires bailleurs souhaitant avoir une couverture sur-mesure. Elle est possible avec des locataires gagnant mensuellement moins de 3 fois le loyer et même si elle est souvent associée à la GRL, la GLI a ses propres champs d’action.

Dans quel contexte cette garantie pourra-t-elle être bénéfique pour les propriétaires ?

Elle répondra parfaitement aux attentes des propriétaires souhaitant trouver une protection contre le risque de loyers impayés. Elle a donc toute sa raison d’être en période de crise, où les Français ont du mal à tenir leurs fins de mois.

Et même si l’étendue de cette garantie peut se différencier d’un assureur à un autre, dans l’ensemble, elle sera la meilleure protection pour faire face à l’incapacité du locataire à payer ses loyers. Son champ d’action peut varier selon les contrats mais en général elle servira à recouvrer les loyers impayés s’étalant sur une période donnée via un montant souvent plafonné. Cette garantie peut également concerner les frais de contentieux en cas de désaccord  entre le propriétaire et le locataire. Il est important de rappeler que cette garantie convient mieux pour les biens dont le loyer s’élève à plus de 2 000 euros. 

Une garantie ouverte à tout bailleur averti

Plusieurs raisons peuvent être avancées pour soutenir l’utilité de la GLI mais l’essentiel à retenir entre ces raisons c’est que la GLI s’adresse aux propriétaires bailleurs avertis. En effet, elle sera nécessaire lorsque le logement ou le locataire ne remplit pas les conditions requises pour la GRL.

La prime dépend de l’assureur mais pour un contrat individuel, le prix s’oscille entre 2,75 % et 5 % du montant du loyer, et ce, avec les charges comprises. Si le bénéficiaire opte pour un contrat de groupe, le prix se situe entre 1,50 % et 3 % du montant du loyer. Une petite dépense pour être sûr de récupérer le loyer en cas de problème de solvabilité du locataire.

Et pour protéger le logement, les propriétaires doivent exiger à leur locataire une assurance habitation efficace.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES