• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Quels sont les dispositifs certifiés pour parer à d'éventuels cambriolages ?

Publié par le , Mis à jour le 10/05/2017 à 17:12

Equipez votre logement de détecteurs de mouvement

Protéger son chez soi est primordial pour vivre dans le plus grand confort. Il est de ce fait très important de mettre en place des installations certifiées contre les cambriolages. Ces dernières doivent suivre des normes précises afin de protéger au maximum le logement mais également pour bénéficier de la prise en charge de l’assurance logement en cas de sinistre.

Quels sont les différents types d’installations ?

Les  installations contre les cambriolages à disposer dans une demeure sont choisies en fonction du lieu et de la valeur des biens présents au sein de celle-ci.

Dans certains cas, il est possible que votre assureur vous demande de mettre en place certains dispositifs afin d’assurer votre habitation.

Les installations à mettre en place pour éviter les effractions sont notamment : les caméras de surveillance, les alarmes anti-intrusion, les portes blindées, les détecteurs de mouvement et les  serrures consolidées.

Les différentes règles de sécurité

Les installations de sécurité contre les cambriolages  doivent se conformer à des normes très précises nommées NF A2P ou encore « Assurance Prévention Protection », et doivent également être attestées par le CNPP, Centre National de Prévention et de Protection.

A titre informatif, pour les serrures, les normes A2P doivent être comprises entre 1 et 3 étoiles en fonction de leur solidité. Et pour ce qui est des portes avec blindage, la norme A2P comporte trois types de niveaux selon leur efficacité : BP1, BP2 Et BP3.

Le budget alloué pour sécuriser son logement

Le budget pour sécuriser votre domicile varie en fonction des installations à mettre en place. Pour solidifier une serrure et poser 3 points d’encrage sur une porte, il faudra compter environ 1400 euros. Pour renforcer les vitres, vous devrez débourser environ 1000 euros que ce soit pour le feuilletage, l’anti décrochage ou encore l’anti dégondage. Il est également bon de savoir  que les installations les plus solides peuvent résister à  l’épreuve des balles.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES