Assurance habitation

Quels sont les prix des loyers pour une colocation dans les villes étudiantes ?

Publié par le

Colocation : quel est le profil-type du colocataire ?

La plateforme LocService a publié son premier observatoire du marché de la colocation en France. On y apprend les prix moyens pratiqués dans les grandes villes étudiantes françaises mais aussi le profil-type des colocataires.

A Paris le budget moyen grimpe à 664 euros

En France, le marché de la colocation séduit de plus en plus de jeunes étudiants. Un succès qui n’est pas sans conséquence. Aujourd’hui le marché pour ce type de logement est particulièrement tendu et si cette solution reste la plus économique, les prix pratiqués peuvent parfois s’envoler. Selon le premier observatoire du marché de la colocation en France publié par LocService, un candidat à la colocation devra débourser, en moyenne, 421 euros charges comprises. Si ce montant est 19 % moins élevé que pour un studio (501 euros en moyenne), d’importants écarts subsistent entre les 41 villes universitaires françaises. Sans surprise, c’est à Paris qu’il faudra dépenser le plus, avec un loyer moyen de 691 euros. Un montant trop élevé pour beaucoup de candidats qui, selon la plateforme, ont un budget moyen de 664 euros.

Si Paris truste la pole position c’est aussi parce qu’elle subit une très forte demande. La capitale accuse 12,6 demandes pour une chambre libre. La ville monopolise 46 % des demandes de colocations en France. Pour trouver une « coloc’ », les candidats recherchent aussi en Ile-de-France où il leur en coûtera 522 euros, en moyenne. Si dans la région le loyer moyen est moins élevé qu’à Paris, il l’est bien plus qu’en Province (380 euros).

En région certaines villes estudiantines sont également fortement demandées. C’est le cas de Nantes (8,3 demandes par chambre) et Bordeaux (7,2 demandes). Dans ce top 5 où on retrouve Paris en première position, Lyon et Nanterre ferment la marche avec respectivement 5,5 et 5,3 demandes par chambre.

52 % d’étudiants et 43 % de salariés

L’étude de LocService s’est également intéressée aux attentes des candidats et au profil-type du colocataire. Pour ce qui est des attentes, les candidats recherchent principalement une colocation de trois personnes pour une durée indéterminée. Trouver un appartement avec des personnes de même sexe, âge ou façon de vivre est également un critère important. Les candidats sont toutefois 71 à expliquer que la colocation a l’avantage de permettre de « rencontrer de nouvelles personnes ».  Le fait de « réduire leur budget » (53 %), et de « vivre en communauté » (31 %) sont également évoqués.

Au niveau du profil, l’étude confirme que la colocation n’est pas réservée aux étudiants. Ainsi, si l’étudiant représente 52 % des candidats, 43 % sont salariés et 5 % sont retraités. Une tendance qui a pour effet de faire grimper l’âge moyen du candidat à la « coloc » à 28 ans.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES