• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Rentrée 2015 : des logements moins chers pour les étudiants

Publié par le

D’après la Fédération des associations générales étudiantes de France, trouver un logement étudiant, coûte moins cher en cette rentrée 2015.

Un étudiant paiera en moyenne 2535 euros à la rentrée

La Fédération des associations générales étudiantes de France, a publié son 13 ème baromètre sur le coût de la rentrée aux étudiants. Celui-ci aboutit à la conclusion, que la rentrée 2015, revient moins chère aux étudiants comparé à l’an passé.

L’indicateur du baromètre, s’est basé sur l’exemple d’un bachelier qui quitte son domicile familial, pour entrer en première année de licence à l’université. Ainsi, cet étudiant, va dépenser 2535 € tout compris, lors de sa rentrée en septembre. Ce montant représente une baisse de 7 % comparé à l’année précédente. La chute des frais de l’immobilier explique cette diminution.

Cependant, à l’inverse, l’Unef, un syndicat étudiant, prenant moins en compte les prix de l’immobilier dans ses calculs, parle d’une légère augmentation de 1,1 % des dépenses courantes d’un étudiant.

Une inégalité se creuse entre les étudiants

La capitale subit, une baisse du prix des locations de 1,8 %. Cependant, elle reste tout de même sur la première marche du podium, des villes les plus onéreuses de France. Mais, l’écart se resserre avec d’autres villes de province.

Nouveauté 2015, les frais d’agence ont été réglementés dans l’ensemble de l’hexagone. Ainsi, d’après la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE), la facture des jeunes locataires diminue de 42% par rapport à l’an passé. En 2014, le coût pour s’acquitter des frais d’entrée dans leur logement s’élevait à 447€. Cette année il est passé à 258€.

Malgré ces quelques améliorations, le président de la FAGE, insiste sur les inégalités qui se creusent de plus en plus parmi l’ensemble des étudiants. Plus de la moitié doit trouver un travail en parallèle de ses études, et les montants des bourses sont encore insuffisants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES