• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Suppression de la taxe d'habitation dès 2018

Publié par le

Un important manque à gagner pour l’Etat lié à la suppression de la taxe d’habitation

La réforme sur la taxe d’habitation entrera bien en vigueur dès 2018. Elle consiste à la suppression progressive de cet impôt pour 80% des ménages ce qui permettra d’élever leur pouvoir d’achat. Mais pour l’Etat c’est un important manque à gagner.

80% des ménages concernés par cette nouvelle réforme

L’actuel président de la République Emmanuel Macron vient de respecter l’une de ses mesures phares de la réforme fiscale. Il a confirmé la suppression progressive de la taxe d’habitation alors que le Premier ministre Edouard Philippe et Christophe Castaner (porte-parole du gouvernement) restaient évasifs sur ce dossier. Cet arrêt interviendra progressivement et par paliers dès 2018.

Cette réforme concernera 80% des ménages. Les plus modestes seront d’abord concernés. Globalement, les Français déclarant un revenu fiscal de référence de maximum 20 000 euros par an seront exonérés de cette taxe. Cela correspond aussi à 40 000 euros pour un couple sans enfant. Cette réforme a pour but de stimuler le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires.

Un manque à gagner que le gouvernement va devoir compenser

Cette mesure va coûter cher au gouvernement. Pour 2018, le manque à gagner se chiffre à 3 milliards d’euros contre 10 milliards pour 2020. C’est donc une grande perte pour les collectivités mais qui serait compensée. L’Etat devra donc trouver de nouvelles entrées d’argent ou en modifier des actuelles. Il devrait communiquer sur ces pistes prochainement.

En plus de la taxe d’habitation, la réforme de l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) a aussi été validée. Il ne concerne maintenant plus que le patrimoine immobilier.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES