Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance copropriété

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance copropriété

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance copropriété

|
Consultations : 1281
Commentaires : 0
Une assurance pour protéger les parties communes

Assurer sa copropriété est impératif pour tous ceux qui habitent un immeuble ou une habitation disposant de parties communes. L’objectif de ce type de garantie est d’assurer ces parties communes contre d’éventuels dégâts.

La nécessité de l’assurance copropriété

Les parties communes d’un immeuble ne se trouvent pas à l’abri des dégâts : l’ascenseur peut tomber en panne suite à une coupure de courant résultant de la foudre, les escaliers peuvent être inaccessibles suite à une explosion, le hall d’entrée et les autres parties utilisées par l’ensemble des habitants de l’immeuble peuvent aussi faire l’objet d’un dégât quelconque.

Bien que ce type d’assurance logement ne soit pas rendu obligatoire par la loi, sa nécessité n’est plus à démontrer. Les parties communes étant utilisées par tout le monde, leur réparation peut poser problème : devoir désigner une personne qui va réunir auprès des copropriétaires la somme nécessaire à la réhabilitation peut être compliqué. Souscrire une garantie de copropriété permet de régler ce problème. Raison pour laquelle de plus en plus de règlement de copropriété rend la souscription à cette assurance obligatoire.

L’étendue de la garantie

La couverture s’étend sur toutes les parties communes de l’immeuble. Elle prend en charge les risques d’explosion, d’incendie et de dégâts des eaux. La toiture ainsi que les parois vitrées ne sont toutefois pas garanties par cette assurance. Pour étendre la couverture à ces éléments, il est utile de prendre une option contre les catastrophes naturelles, les bris de glace et les attentats.

La responsabilité civile

Un contrat incluant une telle garantie est nécessaire afin de couvrir les copropriétaires de tout dommage corporel causé à autrui. Si, par exemple, un visiteur se blesse à cause de la vétusté des escaliers, la garantie relative à la responsabilité civile permet de dédommager le visiteur.

Ce type de garantie est aussi utile pour les syndics. Professionnels, ils doivent souscrire une telle assurance. Dans le cas d’un syndic bénévole, la garantie responsabilité civile constitue une couverture plus que nécessaire. Dans les deux cas, une mauvaise gestion du syndic peut donner lieu à des poursuites judiciaires. L’éventualité d’un dédommagement des copropriétaires n’est ainsi pas à exclure.

Autres caractéristiques de l’assurance copropriété

Cette garantie peut être résiliée une fois l’avis d’échéance du contrat parvenue entre les mains du syndic. Ce dernier dispose de 15 jours, s’il est mandaté par les copropriétaires, pour effectuer les démarches.

Si cet avis ne parvient pas au syndic par négligence de l’assureur, la résiliation peut avoir lieu à tout moment.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS