• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Un Français sur deux ne veut pas vivre dans une grande ville

Publié par le

Plus de la moitié des Parisiens souhaite déménager

Vivre dans une métropole ne fait pas forcément rêver. 48 % des Français préféreraient vivre dans une ville de taille moyenne plutôt que dans une grande ville. Les Parisiens sont quant à eux 56 % à avoir envie de vivre ailleurs.

Les envies d’ailleurs sont très présentes chez les Français

Le blog de réflexion « Demain la ville », piloté par Bouygues immobilier, vient de publier une enquête sur les préférences des Français en matière de lieux d’habitation. Grâce à son « Observatoire des usages émergents de la ville » réalisé par l’Observatoire Société et Consommation (OBSOCO) et le cabinet d’études et de prospection Chronos, le blog indique que près d’un Français sur deux aimerait vivre ailleurs. Cette envie est surtout présente chez les habitants des grands pôles urbains. En effet, cette aspiration touche 56 %  des Parisiens et 55 % des personnes vivant dans les villes centres des 16 métropoles Françaises. A l’inverse, seulement 25 % des résidents de communes isolées aspirent à changer d’air.

Le rêve d’avoir une habitation dans une petite ville

Alors que les trois quarts de la population Hexagonale habitent en ville, 48 % ne souhaite pas vivre dans une métropole. Bruno Marzloff, sociologue et fondateur de Chronos, explique que « le bruit, la pollution, le prix des logements les insupportent ». Un logement dans une ville de petite ou moyenne taille fait quant à lui plus rêver les Français. Enfin, à une condition. Les sondés souhaitent tout de même pouvoir bénéficier de certaines infrastructures. C’est pour cette raison qu’ils sont 49 % à désirer habiter dans une petite ville située à côté d’un pôle urbain.

Un logement isolé de tout ne fait pas pour autant rêver

Malgré le fait que seulement 29 % expriment leur souhait d’avoir une maison dans un territoire isolé, les Français désirent majoritairement fuir l’hyperconnexion des villes. L’idée de Smart City est en effet un projet qui ne les attire pas. Les métropoles ne sont pour autant pas méprisées. Les Français sont selon l’étude, « sensibles » à certains avantages que pourraient constituer les villes connectées. On l’aura compris, avoir une maison proche de Nantes donne plus envie aux Français qu’avoir un appartement à Paris. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES