• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Un plan de 12 milliards d'euros pour la rénovation énergétique

Publié par le , Mis à jour le 28/11/2017 à 10:52

L'objectif est de rénover 500 000 logements par an

Initié par Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique, un plan logement qui se concentre sur la rénovation énergétique vient d’être présenté. Le gouvernement a ainsi dévoilé la feuille de route avec pour objectif de lutter en 5 ans contre les passoires thermiques.  

Le gouvernement veut réduire les passoires thermiques

Les habitations considérées comme « passoires thermiques » n’ont qu’à bien se tenir. Alors qu'une nouvelle taxe logement avait été évoquée, le gouvernement vient d'annoncer son plan pour les biens immobiliers. Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique et Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires ont présenté un plan visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments. L’Etat compte rénover 500 000 logements par an. Cette mission est prioritaire pour l’Etat qui voit les bureaux et l’habitat représentés 45 % de la consommation énergétique du pays.

Un système de bonus-malus est envisagé

Ce plan qui doit coûter près de 12 milliards d'euros prévoit un système de bonus-malus. Ce dernier s’appliquerait lors de la vente du bien immobilier ou par le biais de la taxe foncière. Nicolas Hulot espère ainsi voir les propriétaires rénover leurs appartements, bureaux ou maisons. « J’ai longtemps été convaincu que changer ses portes et fenêtres était un geste vertueux, mais en réalité isoler ses combles ou ses murs est encore plus efficace » explique le ministre.

Rénover les habitations de particuliers et le parc immobilier de l’Etat

Pour réussir ce plan de rénovation énergétique, le gouvernement s’est fixé un objectif annuel de rénovation. C’est ainsi qu’il mise sur 100 000 logements HLM rénovés par les bailleurs sociaux par an. Les habitations de particuliers ne sont pas épargnées puisque Nicolas Hulot a pour objectif d’en voir 250 000 rénovées chaque année. Pour les particuliers le gouvernement souhaite s’appuyer sur des mécanismes existants comme le crédit d’impôt ou l’ECO-PTZ. L’Etat a également la volonté d’agir sur son propre parc immobilier en rénovant le quart de ses bâtiments en 5 ans pour 1,8 milliard d’euros. Le ministre de la Transition énergétique a en outre profité de cette annonce pour évoquer le diagnostic de performance énergétique. Le but est de le renouveler pour une meilleure fiabilité. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES