• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Valeur des biens et assurance habitation

Publié par le

Évaluer le montant des biens mobiliers possède un impact considérable au moment de rechercher et trouve la bonne assurance habitation. Au moment de la souscription, le devis d’assurance varie dans sa teneur selon la valeur des biens mobiliers à assurer. C’est pourquoi il faut se ménager une « marge de précaution » afin d’éviter tout malentendu avec l’assureur.

Avant de proposer un devis précis correspondant à la valeur approximative des biens mobiliers, l’assuré fait savoir à sa compagnie d’assurance à combien s’élève la totalité de ses biens. C’est à partir de cette information capitale que l’assureur évalue le montant de la prime à payer par l’assuré. Après la signature du contrat et l’accord effectif sur le devis à payer, il est possible de réévaluer l’ensemble de ces biens.

La valeur des biens mobiliers aide à définir le montant de la prime. En cas d’erreur sur son estimation, l’assuré peut modifier celle-ci en faisant part de la situation à sa compagnie d’assurance. Dans le cas où la valeur des biens mobiliers déclarée a été surestimée par rapport à leur valeur réelle actuelle, les frais de couverture seront moins chers. Dans le cas contraire, l’indemnisation risque fort de ne pas être adaptée.

Chaque assuré se doit d’évaluer ses biens en indiquant au moins leur valeur réelle. Dans ce cas précis, le remboursement des dégâts occasionnés sur ces biens prendra en compte l’usure desdits biens.

Si l’assuré mise sur la valeur à neuf de ses biens, il sera totalement remboursé sans considérer leur usure. Même si ce dernier mode de remboursement est assez coûteux pour l’assuré, il est le plus conseillé par les assurances en vue d’une meilleure couverture de celui-ci.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES