Assurance habitation

Vers quelles villes les étudiants orientent-ils leurs recherches de logement ?

Publié par le , Mis à jour le 14/09/2021 à 16:49

Le mois d'août est l'occasion pour beaucoup d'étudiants de chercher un logement. Quelles sont les villes où leurs demandes de logement sont les plus importantes ? Le spécialiste de la gestion locative en ligne Flatlooker a épluché les dossiers de 37 000 candidats inscrits sur son site afin d'établir un classement. On y apprend également que cette population aux moyens souvent limités s'oriente plutôt sur des logements de type studio.

Le top 20 des villes les plus prisées par les étudiants

La rentrée approche à grands pas. En cette période, Flatlooker a observé que les étudiants représentaient la plus grande part de demandes de locations, environ 60 % du total des candidatures (sur un total de 37 000 candidats locataires ayant déposé 45 000 candidatures sur le site). Soit deux fois plus qu'en avril ou en novembre. « Les étudiants recherchent soit un logement pour un stage (de 6 mois généralement), soit pour leurs études (12 mois ou plus). Ils restent en moyenne 14 mois dans leur logement », explique Nicolas Goyet, président de Flatlooker.

Ainsi, Flatlooker a pu établir un classement des 20 villes où la part de candidats étudiants est la plus importante. Difficile de s'y attendre, c'est Caen qui se place au sommet du classement avec un taux de candidats étudiants à 76,2 % ! Viennent ensuite Lille (72,3 %), Angers (63,5 %), Reims (61,1 %), puis Strasbourg (58,1%). Voici le classement complet :

Ville Part d'étudiants Loyer moyen des étudiants
Caen 76.2 % 424 €
Lille 72.3 % 574 €
Angers 63.5 % 760 €
Reims 61.1 % 479 €
Strasbourg 58.6 % 582 €
Rennes 57.3 % 537 €
Rouen 56.0 % 585 €
Nantes 54.7 % 715 €
Bordeaux 52.0 % 870 €
Amiens 49.2 % 526 €
Paris 48.8 % 1 105 €
Lyon 48.8 % 805 €
Saint-Etienne 48.5 % 515 €
Grenoble 47.4 % 523 €
Neuilly-sur-Seine 47.1 % 782 €
Toulouse 46.0 % 651 €
Montpellier 45.6 % 736 €
Villeurbanne 43.2 % 742 €
Brest 40.8 % 664 €
Le Havre 38.3 % 455 €

On remarque en outre que les villes en haut du classement sont des villes où les loyers restent modérés, entre 400 et 600 euros en moyenne en dehors d'Angers. Ces villes moyennes sont de plus en plus populaires auprès des étudiants. C'est même à Caen que se trouve le loyer moyen le plus faible (424 euros mensuels).

On comprend à présent pourquoi Paris ne se place qu'en 11e position du classement ; le prix moyen pour une location excède les 1 100 euros par mois. Dans la capitale, moins d'un dossier de location sur deux (48,8 %) est le dossier d'un étudiant. Il ne faut toutefois pas prendre ce critère comme un absolu. En effet, Le Havre, deuxième ville la plus abordable en termes de location (455 euros mensuels) est en dernière position du classement. Et du côté d'Angers, les loyers ne sont pas donnés, à 760 euros en moyenne (soit le 5e plus cher du classement).

Quel sont les logements préférés des étudiants ?

L'étude de Flatlooker montre également que les studios sont les logements les plus prisés des étudiants ; ils représentent 41 % des demandes. Ils préfèrent aussi les logements meublés (67 % des candidatures). En effet, cette population a été très touchée par la crise sanitaire, alors que leurs moyens financiers étaient déjà réduits et que le coût de la rentrée est encore en hausse. « Le coût du logement représente plus de 69 % des dépenses des étudiants. 98 % d'entre eux affirment que la recherche d'un logement est longue et compliquée. Sans parler des arnaques ! », détaille Justine Renaudet, cofondatrice de Colette, une startup créant le contact entre jeunes et seniors de plus de 60 ans disposant d'une chambre libre au sein de leur logement.

De plus, l'étude révèle qu'environ 41 % des étudiants profitent d'un revenu complémentaire (bourse, stage, alternance, emploi alimentaire...), en moyenne de 1 400 euros mensuels. Mais le plus souvent, les propriétaires demandent un garant. 70 % des étudiants en possèdent un, mais pour ceux qui n'en ont pas, la garantie visale reste une option viable.

Enfin, la solution de la colocation, bien que pertinente lorsqu'il s'agit de réduire les coûts, n'est guère populaire chez les étudiants. Seuls 16 % d'entre eux l'envisagent. « Les étudiants recherchent, dans leur grande majorité, des logements meublés pour une location clé en main sur une période courte. Les cas de recherche de logements non meublés sont souvent pour des plus grandes surfaces pour s’installer dans la durée en colocation  », allègue le président de Flatlooker.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}