• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Zoom sur le remboursement en cas de dégâts des eaux

Publié par le

En général, la plupart des contrats d’assurance multirisques habitation (MRH) comporte une garantie dégâts des eaux. D’ailleurs actuellement, on ne peut plus minimiser l’importance de cette garantie avec les problèmes de fuites, ruptures de canalisations et infiltration qui peuvent survenir à tout moment.

Que faire quand le sinistre survient ?

Un dégât des eaux, quelle que soit son origine, est toujours une urgence. Aussi, lorsque vous êtes bénéficiaire d’une assurance MRH incluant le remboursement de ce genre de sinistre, il faut prévenir votre assurance dans les 5 jours ouvrés. D’ailleurs la démarche à suivre n’est pas très compliquée surtout quand le dégât des eaux vient de chez vous. Il vous suffit tout simplement d’envoyer une lettre recommandée à l’assureur dans laquelle doivent figurer vos  coordonnées, l’adresse  du logement, le numéro du contrat ainsi que les causes du sinistre.  Il est important de noter que la garantie dégât des eaux est obligatoire pour les locataires. Il faut donc l’inclure dans votre évaluation si vous comptez souscrire une assurance habitation dans le cadre d’une location, par exemple. Rappelons également que dans certains cas, il faut joindre à votre déclaration le constat à l’amiable « dégât des eaux ». Toutefois, le fait de remplir ce constat n’est pas obligatoire mais il facilite le règlement du sinistre.

L’indemnisation

Conformément à l’article 121-1 du code régissant le monde de l’assurance, le montant de l’indemnisation octroyé à l’assuré ne dépassera jamais la valeur des biens au moment du sinistre. Cela signifie que l’assureur ne rembourse pas les valeurs de vos biens à leur prix neuf. En raisonnant en termes de remboursement, il serait mieux donc de partir à la quête d’une assurance maison en ligne lorsque vous recherchez une compagnie proposant une offre intéressante parmi lesquelles la garantie dégât des eaux.

Il est important de souligner que quel que soit l’assureur que vous avez choisi, l’expertise n’est pas systématique sauf si le sinistre occasionne plus de 1600 euros HT de dégâts matériels.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES