Zoom sur les franchises appliquées en cas de catastrophe naturelle

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Zoom sur les franchises appliquées en cas de catastrophe naturelle

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Zoom sur les franchises appliquées en cas de catastrophe naturelle

|
Note :
Consultations : 1476
Commentaires : 2
Particuliers ou professionnels : des franchises différentes

Après l’officialisation de l’état de catastrophe naturelle, les titulaires d’une assurance multirisque habitation pourront bénéficier d’une prise en charge des dégâts. En cas d’indemnisation, et selon les clauses du contrat, la compagnie d’assurance peut cependant appliquer des franchises. Découvrons les différentes limites possibles.

Pour les particuliers

Dans le cadre de la garantie catastrophe naturelle, la franchise appliquée est généralement contractuelle, c’est-à-dire, définie  à l’avance dans le contrat d’assurance. Dans le cas où aucun montant n’a été prévu ou que celui-ci est plus élevé que celui indiqué par l’arrêté, une franchise légale est alors prévue.

Pour les particuliers deux franchises existent. Une de 380 euros concerne le logement et tout autre bien non professionnel. Ensuite une seconde franchise, de 1520 euros, touche les dégâts liés à un mouvement de terrain du à la sécheresse ou à la réhydratation du sol. 

Pour les professionnels

La franchise correspond au tarif le plus élevé parmi les 3 montants suivants :

  • 1140 euros, voire 3050 euros dans le cas où les dégâts sont attribuables à un mouvement de terrain résultant d’une sécheresse
  • 10 % de la valeur des dégâts par événement et par commerce
  • Ou la franchise contractuelle

Quelques exclusions d’indemnisation

La prise en charge de l’assurance habitation n’est valable que si le contrat contient un volet « catastrophe naturelle ». Par ailleurs, l’indemnisation ne concerne que les frais directs. En effet, les frais indirects restent à la charge de l’assuré.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


bonsoir,si la franchise de l'assure est inférieure à 380€ quelle franchise sera appliquée? Merci


Bonjour,

La garantie catastrophe naturelle est encadrée par la loi et n’est donc pas contractuelle. C’est l’Etat qui fixe la franchise. Elle s’applique donc de plein droit.

Bonne journée.

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS