2 roues : le gilet jaune ne fait pas l'unanimité dans les Vosges

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > 2 roues : le gilet jaune ne fait pas l'unanimité dans les Vosges

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

2 roues : le gilet jaune ne fait pas l'unanimité dans les Vosges

|
Consultations : 819
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

A partir du 1er janvier 2016, le port du gilet jaune devient obligatoire. Mais, ce décret n° 2015-514 relatif à la détention et au port du gilet de haute visibilité, ne fait pas l’unanimité auprès des conducteurs de deux-roues en France.

La FFMC contre le port obligatoire du gilet jaune

Dès le 1er janvier 2016, tous les deux roues qui n’auront pas de gilet jaune sur eux ou dans le compartiment de leur véhicule, devront payer une amende de 11 euros.

Lors d’un arrêt d’urgence, la loi oblige en effet, tout motard à porter ce gilet, pour sa sécurité. Si celui-ci, se trouve sur le bord de la chaussée sans avoir le gilet, il percevra alors un PV de 135 €.  Mais, aucun retrait de point n’est pour l’instant prévu.

Les Français hostiles au gilet jaune La Fédération Française des Motards (FFMC), se veut contre cette nouvelle loi. Pour elle, porter le gilet jaune, n’améliore pas la visibilité des motards sur les voies de circulation. Les entreprises de travaux publics, le portent déjà, donc si tout le monde le met sur lui, les gilets vont se noyer parmi les autres.

Jean Claude Martin, ancien secrétaire adjoint à la FFMC, quant à lui, a annoncé, qu’il ne ferait pas de balade à moto avec le gilet sur lui ou dans le véhicule, pour voir s’il recevra une amende.

Le président de l’Epinal Moto-club contre l’obligation du port du gilet

Monsieur Luc Destainville, président de l'Épinal Moto-club dans les Vosges, se veut lui aussi hostile au port obligatoire de cette tenue. Pour lui, trop de signalisations amènent à l’effet inverse. Il affirme, que les automobilistes, vont assimiler le gilet à un vulgaire autocollant sur un pare-brise. La notion de mise en garde devrait alors disparaître.

Il pense aussi, que porter le gilet une fois à terre après un accident, est difficile. Celui-ci devrait normalement servir lorsque qu’un deux roues effectue un arrêt d’urgence sur le bord de la route. Mais, il insiste sur le fait, que sur une route 2 x 2 voies, cela est impossible. Cependant, il peut s’avérer utile pour signaler un danger et permettre d’assurer temporairement la circulation en cas d’accident, tout en attendant les forces de l’ordre.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS