Assurance moto

72 % des Marseillais se déplacent en trottinette électrique, mais pourquoi donc ?

Publié par le

Une étude de Bird, entreprise spécialisée dans la location de trottinettes électriques, a montré que 72 % des Marseillais utilisaient une trottinette électrique. Mais quels sont leurs usages ? Et quels sont les inconvénients de ce mode de transport ? Le cas échéant, comment y remédier ?

Une étude de Bird révèle que 72 % des Marseillais font usage d'une trottinette électrique

72 % des Marseillais font usage de la trottinette électrique pour se déplacer, d'après les résultats de la « consultation citoyenne » menée par Bird du 15 au 17 juillet 2021 auprès de 2 000 personnes au sein de la cité phocéenne. « Les 28 % des personnes interrogées [ndlr : celles déclarant ne pas faire usage de trottinettes électriques] estiment ne pas vouloir utiliser les trottinettes électriques pour des raisons de sécurité, notamment en raison de l'absence d'infrastructures cyclables dans les axes majeurs de la ville », mentionne Bird au sein de son étude.

L'étude de Bird point également que 81 % des Marseillais sont prêts à consacrer 3 à 4 minutes en moyenne pour trouver une trottinette en libre service telles que celles mises à disposition par l'entreprise. Elle allègue qu'un « maillage territorial resserré des emplacements de stationnement obligatoires est privilégié par les Marseillais » et qu'une distance de 300 à 400 maximum entre deux points permettrait de ne pas freiner l'essor de l'usage ».

Quels sont les usages de la trottinette électrique ?

Mais alors, quels sont les usages de ce mode de déplacement caractérisé comme « mobilité douce » ? D'après le loueur de trottinettes électriques, les Marseillais ont 5 usages principaux :

  • 51,3 % pour se déplacer vers des lieux de loisirs, 39,1 % vers des événements sociaux ;
  • 40 % en complément d'un autre moyen de transport ;
  • 39,1 % pour se rendre au travail ou à l'université ;
  • 20,9 % pour faire des courses ;
  • 5 % pour des raisons purement ludiques.

Cela permet donc à Bird d'affirmer : « La trottinette électrique est donc un mode de transport répondant aux besoins de mobilité essentiels des Marseillais. »

Comment rendre leur circulation plus adaptée en ville ?

Subsiste néanmoins plusieurs problèmes concernant ces trottinettes électriques : d'une part, elles ne sont pas si « écologiques », notamment à cause de la fabrication des batteries, de leur durée de vie et de leur recyclage. D'autre part, leur circulation n'est pas toujours aisée, en plus de certains comportements dangereux des utilisateurs. Ainsi, de très nombreux Marseillais souhaiteraient voir davantage de pistes cyclables au sein de leur ville, en particulier avenue du Prado et dans le centre-ville. D'autant plus que ces deux zones sont celles où l'affluence en trottinettistes est la plus importante (28,9 % des sondés empruntent l'avenue du Prado et 14,9 % le centre-ville).

Enfin, demeure le problème du stationnement de ces trottinettes. Rappelons que durant l'été, Bird a rendu obligatoire le parking de ses deux-roues sur des emplacements prévus et renseignés sur l'application. En effet, la mairie a imposé de nouvelles règles afin d'éviter nombre d'incivilités relatives aux trottinettes électriques. Par ailleurs, la ville est en train d'adapter ses exigences aux loueurs de trottinettes pour qu'ils puissent se maintenir. En dehors de l'obligation de stationner dans des zones prévues à cet effet, limiter la vitesse de ces véhicules dans les zones piétonnes ainsi que l'élargissement du périmètre d'utilisation.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}