• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

A Marseille, les deux-roues remplacent les autos

Publié par le

A Marseille, les deux-roues ont plus de places pour stationner

Selon le quotidien régional La Provence, les zones de stationnement pour les deux et trois-roues motorisés se multiplient dans le centre-ville de Marseille. Toutefois, cela se ferait un détriment des automobiles. Coup de projecteur.

La fin du « tout auto » dans la cité phocéenne ?

A l’instar d’autres villes de l’Hexagone, Marseille assiste à la montée en puissance des deux, trois-roues et autres scooters.

La Ville et la Métropole en tiennent compte à travers un vaste programme d’aménagement urbain qui se traduit par l’installation de zones de stationnement spécifiques aux motos et la suppression de dizaines d’emplacements... Cela ne manque pas de susciter la colère des automobilistes dans une ville où les places de stationnement étaient déjà « chères ».

Seulement 850 à 900 places de stationnement

Cité par La Provence, Jean-Luc Ricca, conseiller municipal délégué à la Circulation et au Stationnement, évoque un objectif ambitieux : chaque année, la création d’un millier de nouvelles places de stationnement pour deux-roues motorisés.

D’ailleurs, cet objectif veut répondre à un réel besoin. Ainsi, d’après le Commissariat général du développement durable, on trouve 10,1 deux-roues motorisés pour 100 habitants en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et 86 000 véhicules pour la seule ville de Marseille.

Autre donnée chiffrée pertinente : ce sont 6 000 deux-roues motorisés qui sont stationnés au même moment dans le centre-ville alors que l’on ne trouve que 850 à 900 places de stationnement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES