Assurance moto

Accident mortel de trottinette électrique : un premier procès s'ouvre à Nanterre

Publié par le , Mis à jour le 23/09/2019 à 15:45

Pour la première fois, un conducteur de trottinette électrique comparaît devant un tribunal

Le tribunal de Nanterre va devoir juger une affaire inédite en France. Un jeune homme est poursuivi pour homicide involontaire après la mort d’un piéton. Au moment de l’accident, l’accusé était entrain de circuler sur une trottinette électrique.

Une peine de 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende

C’est une première en France. La 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Nanterre juge ce lundi un homme poursuivi pour homicide involontaire avec la circonstance aggravante de violation des obligations de sécurité et de prudence. L’individu âgé de 21 ans est accusé d’avoir renversé un octogénaire alors qu’il était entrain de circuler sur une trottinette électrique.

L’histoire s’est déroulée en avril dernier. Il est environ 17h quand la victime de 81 ans traverse un passage piéton de l’avenue Victor Hugo à Levallois-Perret. Alors que le feu est vert pour le piéton, une trottinette électrique arrive à vive allure. Le conducteur ne s’arrête pas et percute le vieux monsieur. Le choc est tel que ce dernier va être projeté à plusieurs mètres. Malgré l’intervention des pompiers, la victime dans un état critique ne survivra pas à ses blessures.

Le conducteur de la trottinette électrique encourt une peine de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Une nouvelle réglementation depuis septembre 2019

Face à une accidentologie en hausse (+23% en 2018), le gouvernement a décidé de durcir le ton et surtout remettre de l’ordre dans un chaos généralisé. Une nouvelle règlementation est donc entrée en vigueur en septembre 2019. Parmi les mesures phares, on retrouve l’interdiction de circuler sur le trottoir. L’impossibilité de stationner sur le trottoir, une limitation de vitesse à 20km/heure ou encore une interdiction de conduire un EDP pour les moins de 12 ans.

Les adeptes qui ne respecteraient pas ces nouvelles règles s’exposeront à des amendes allant de 35 euros à 1500 euros en cas de circulation avec un engin dont la vitesse dépasserait les 20km/h.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES