Assurance deux-roues : attention aux scooters trafiqués

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Assurance deux-roues : attention aux scooters trafiqués

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Assurance deux-roues : attention aux scooters trafiqués

|
Consultations : 2094
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Il n’est pas rare que les propriétaires de deux roues, scooter ou mobylette, soient tentés d’apporter des modifications à leurs engins afin de les rendre plus puissants. La police a d’ailleurs récemment réquisitionné un scooter modifié qui, après test, révèle une puissance insoupçonnée. Trafiquer ainsi son deux-roues peut non seulement être dangereux, l’assureur peut aussi résilier le contrat d’assurance et refuser l’indemnisation.

Un cas non isolé

Après avoir appréhendé ce scooter visiblement modifié, la police pris l’initiative de tester l’engin. Les officiers qui ont effectué le test ont constaté un résultat hors norme. En effet, le scooter en question a atteint une vitesse frôlant les 200 km/h avec plus de 14 000 tours par minute au compteur. En cas d’accident, les propriétaires de ce bolide se verraient refuser le remboursement des dégâts…

Les risques qu’impliquent les modifications importantes d’un scooter ou d’un autre deux roues

L'assurance deux-roues des jeunes, un casse-tête La modification d’un scooter ou d’une mobylette (« débridage » dans le jargon) implique des dangers. D’abord, il faut souligner que le propriétaire d’un tel engin s’expose à des sanctions en cas de contrôle. Il peut écoper une amende, une immobilisation de son deux roues ou encore la confiscation de ce dernier. Il faut savoir une chose : aucune pièce constituant un scooter ne peut être changée sauf s’il s’agit d’une pièce de remplacement homologuée.

En ce qui concerne la compagnie d’assurance, celle-ci est en droit de résilier le contrat dans le cas où un débridage a été constaté. En cas d’accident et de dommages (physiques ou matériels), l’assureur procède systématiquement à une contre-enquête dans le but de s’assurer qu’aucune modification non autorisée n’a été effectuée. Si tel est le cas, le remboursement peut être refusé. Il est vivement conseillé de bien se renseigner avant d’apporter divers changement à un deux roues, non seulement pour les points cités précédemment mais aussi et surtout pour éviter les accidents qui pourraient porter atteint à soi et à autrui.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS