Assurance moto: 2009, mauvais bilan sur le nombre de tués sur la route !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Assurance moto: 2009, mauvais bilan sur le nombre de tués sur la route !

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Assurance moto: 2009, mauvais bilan sur le nombre de tués sur la route !

|
Consultations : 1537
Commentaires : 0
Accident pour les deux-roues

Les motards impliqués dans la majorité des accidents



D'une manière générale le bilan sur le nombre de tués sur la route n'est guère meilleur en 2009 qu'en 2008 (4 273 tués sur les routes contre 4 275 en 2008), le bilan définitif de l'accidentologie routière pour l'année 2009 présente surtout une substantielle augmentation de 9,3% pour les conducteurs de deux-roues.
Les médiocres résultats de 2009 sont notamment dûs au nombre croissant d'accidents mortels mettant en cause un deux-roues, d'après le gouvernement. En effet, la réalité est contrastée si on considère les deux-roues ou les autres usagers. Le nombre de morts continue de baisser pour les usagers autres que les deux-roues motorisés : -3,2 % en 2009 (3 086 personnes tuées) par rapport à 2008 (3 189 personnes tuées). Ainsi, le nombre de vies sauvées pour les autres catégories d'usagers (-103) a été tragiquement annulé par les décès en deux-roues motorisés (de 1 086 personnes tuées en 2008 à 1 187 en 2009, soit 101 personnes de plus, NDLR)".
Les analystes de la Sécurité routière observent en outre que cette hausse "est particulièrement marquée pour les motos (+11,7 %)" et que cette situation "est d'autant plus préoccupante que les usagers de deux-roues motorisés représentent plus du quart des personnes tuées sur les routes mais moins de 2 % du trafic".
En outre, "leur vitesse moyenne demeure près de 10 km/h supérieure à celle des véhicules légers et les très grands excès de vitesse beaucoup plus fréquents (entre 5 et 8 % en 2009)", précise la Sécurité routière

Nette amélioration du bilan des accidents de la route pour 2010



Heureusement, le premier semestre 2010 indiquent une très nette inversion de cette tendance : de l'ordre de -29 % pour les motards et de -12 % pour les cyclomotoristes, soit -25 % pour l'ensemble des deux-roues motorisés. Cette baisse s'étend à toutes les catégories puisque tous les indicateurs d'accidentalité sont à la baisse sur le premier semestre, que ce soit le nombre d'accidents corporels (-15,3 %), le nombre de personnes tuées (-10,6 %), le nombre de personnes blessées (-18,1 %) et hospitalisées (-24,4 %).
Le gouvernement souhaite agir pour lutter contre les grands fléaux de la route (alcool, stupéfiants et vitesse en particulier). Il joue donc un rôle d'éducateur pour prévenir et réprimander les comportements dangereux sur la route ayant comme objectif d'atteindre moins de 3 000 morts par an en 2012, conclut Dominique Bussereau, secrétaire d'État chargé des transports auprès du ministre d'État Jean-Louis Borloo, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en réaffirmant les ambitions du président Nicolas Sarkosy pour 2012.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS