• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Assurance moto : l'évolution des deux-roues

Publié par le , Mis à jour le 03/02/2012 à 11:59
Le Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (Gema) et la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) ont, pour la première fois, réalisé une étude sur l’évolution des deux-roues en France à l’aide des chiffres de l’assurance moto. Les résultats permettent d’analyser le comportement des Français. 

Disparité de la progression des deux-roues


Une première constatation : la présence des cyclomoteurs de moins de 50cc comme des motos a progressé en moyenne de 3,4 % par an depuis 1994. 

Si les cyclomoteurs (scooters) ont été largement délaissés par les Français, c’est au profit des deux-roues légers. Si dans les années 90 ces véhicules de moins de 125cc ne représentaient que 12,1 % du parc des deux-roues, ils représentaient 26 % en 2010 !

Cette étude inédite nous informe également sur l’utilisation de ces nouveaux moyens de transport privilégiés. Ainsi, les zones urbaines attirent davantage les deux-roues légers pour les déplacements professionnels. Pour de nombreux Français, les embouteillages quotidiens en ville ont eu raison de l’utilisation de la voiture. L’utilisation des deux-roues pour se rendre plus facilement sur son lieu de travail est également confirmée par la tranche d’âge utilisant ces moyens de transport : en semaine, les 25/64 ans représentent 61,8% des utilisateurs. 

Une progression désormais freinée


Malgré une quinzaine d’années porteuses pour le secteur des deux-roues, il semble que la progression soit désormais dans une période moins favorable. Les Français achètent moins de deux-roues neufs.

La raison ? Le journal Le Figaro analyse ce phénomène comme étant en lien direct avec une nouvelle réglementation apparue en 2011. Les candidats au permis B (pour les véhicules de 50 à 125cc) sont dans l’obligation de passer par une formation de 7 heures. Pour en savoir plus sur cette formation, reportez-vous à notre article Assurance moto : la formation de 7 h 

Si cette formation a été instaurée pour mieux former les futurs conducteurs, elle se présente également comme un frein pour certains Français. Pourtant, avec la progression des deux-roues sur les routes françaises, les accidents ont eux également augmenté, notamment pour les motos. 

Côté assurance, l’étude nous apprend que les 10 premiers groupes détiennent 90 % des cotisations : Covéa (Maaf, MMA, GMF) représente 16 % des contrats d’assurances moto, Axa 15,3 %, la Macif 13,2, etc.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES