• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Assurance moto : la Mutuelle des Motards fait des propositions

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 18:02
Le 6 septembre 2011, la Mutuelle des Motards, spécialiste de l’assurance moto, a apporté sa pierre à l’édifice de la sécurité routière par la voix de son PDG, Patrick Jacquot. Intervenu dans le cadre de la Mission parlementaire d'information relative à l'analyse des causes des accidents de la circulation, il a formulé 7 propositions.

La Mutuelle des Motards fait parler l’expérience

Reçu par les députés, Patrick Jacquot a commencé par dénoncer les préjugés qui collent à la peau des conducteurs de deux-roues.

Faisant valoir l’expérience de la Mutuelle des Motards, il a ainsi déclaré : « En 28 ans d’existence, la Mutuelle des Motards a accompagné ses sociétaires et leurs familles dans plus de 220 000 accidents, et nos statistiques confirment les études officielles : dans plus de 2 accidents sur 3 avec un tiers, le conducteur de 2-roues n’est pas responsable, il est victime. »

Car, les accidents avec tiers représentent plus de 80 % des accidents à deux roues. D’où, l’intérêt de disposer d’une bonne assurance scooter 50cc, moto ou cyclo.

Les 7 propositions de la Mutuelle des Motards

En réponse aux questions des députés, Patrick Jaquot a proposé l’adoption de 7 mesures pour aider à améliorer la sécurité routière de tous les usagers de la route et non pas des seuls conducteurs de deux-roues.

Voici les 7 propositions formulées :
• 1. le continuum éducatif : créer un véritable continuum éducatif dès le plus jeune âge, de l’école aux formations post-permis, pour aider à décrypter les interactions entre modes de transport et à analyser les comportements des usagers.
• 2. une meilleure formation deux-roues : mieux former les conducteurs de deux-roues pour une meilleure analyse des situations dangereuses au-delà de leur statut prioritaire.
• 3. une initiation des automobilistes au deux-roues : former les automobilistes à leur détection dans le trafic grâce à une initiation à la conduite motocycliste. Car, la fréquence des accidents entre automobilistes et conducteurs de deux-roues chute de 50 % si l’automobiliste a suivi une telle formation.
• 4. un véritable décompte officiel des deux-roues pour en finir avec la bataille des chiffres
• 5. un suivi réel des auto et moto-écoles car rares sont les enseignes qui offrent un enseignement de qualité, la réussite à l’examen prenant trop souvent le pas sur toute autre considération.
• 6. un traitement équitable des usagers de la route contrairement à l’une des mesures du Conseil Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) de mai 2011 qui impose aux seuls conducteurs de deux-roues une formation faute d’avoir utilisé leur véhicule au cours des 5 dernières années.
• 7. une évolution de l’infrastructure routière pour tenir compte de la fragilité des conducteurs de deux-roues dans le cahier des charges de tout nouvel équipement routier ou mobilier urbain.


Le conseil d’Assurland : si vous disposez d’une moto ou autre deux-roues, vous possédez sans doute quelques équipements au coût parfois conséquent. Que diriez-vous de les assurer pour prévenir d’éventuels désagréments (vol, dégâts,…) ? Pour plus d’infos sur le sujet, consultez Assurance moto : assurez vos équipements !.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES