Assurance moto : qu'en est-il de la résiliation du contrat ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Assurance moto : qu'en est-il de la résiliation du contrat ?

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Assurance moto : qu'en est-il de la résiliation du contrat ?

|
Consultations : 1606
Commentaires : 0

Dès la souscription de votre assurance moto, vous serez en plein droit de demander auprès de la compagnie d’assurance les conditions entourant la résiliation du contrat d’assurance. Voici une brève explication pouvant vous aider à comprendre vraiment la « raison » d’être d’une résiliation d’un contrat moto.

Qui peut procéder à la résiliation du contrat ?

Habituellement lorsqu’on bénéficie de la formule assurance moto pas chère, on ne se soucie pas vraiment de l’aboutissement du contrat qu’on a engagé. Un assuré averti doit, par contre, bien évaluer les conditions entourant la possibilité de résiliation de son contrat afin d’éviter de mauvaises surprises.

En effet, il est important de mentionner qu’en cas de litiges ou devant le décès de l’assuré, l’assureur peut procéder à la résiliation de l’assurance moto de son client. De son côté, le bénéficiaire de l’assurance moto peut également demander la résiliation de son contrat d’assurance. Pour ce faire, il peut attendre la fin de l’échéance de son contrat ou se prononcer pour la résiliation de plein droit. Pour cette 2ème option, la résiliation peut se faire avant l’échéance.

Raisons de résiliation d’une assurance moto

La partie qui engage la procédure de résiliation (l’assuré ou l’assureur) peut avoir ses propres raisons. De la part de l’assureur, la résiliation d’un contrat d’assurance moto est inévitable lorsqu’il y a non-paiement de l’assurance, aggravation du risque de sinistres, omission volontaire de la part de l’assuré en cas de changement de données le concernant. Parfois, certaines compagnies d’assurance adoptent également cette procédure quand l’assuré est reconnu responsable d’un sinistre dû à l’abus d’alcool ou un sinistre aboutissant à l’annulation de permis de l’assuré. Si le désir de résiliation émane de l’assuré, celui-ci peut opter entre la résiliation à l’échéance ou la résiliation de plein droit. La résiliation à l’échéance sera l’idéale quand on peut dénicher, à l’approche du terme de son contrat en effectuant un comparatif  d’assurances par exemple, une compagnie d’assurance moto proposant une offre plus intéressante. La résiliation de plein droit, quant à elle, trouve son utilité quand l’assuré éprouve une insatisfaction face aux prestations qui lui sont proposées (augmentation de  prime, franchises, etc.).

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS