• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Assurance moto : test de la circulation inter-files

Publié par le

Alors que la pratique n’est pas « légalement » autorisée, mais juste tolérée, la circulation inter-files devrait être expérimentée durant 2 ans, de manière encadrée. Explications.

Circulation inter-file des motos : tolérée mais pas encadrée

Il n’est pas rare de voir des deux-roues circuler entre deux files de voitures, quel que soit l’état de la circulation. Pour ces deux-roues, moto ou scooter, qui peuvent se faufiler partout, la pratique est tentante.

Pourtant, elle ne reste pas sans risques. Les motos peuvent se retrouver prises en étau entre deux véhicules qui se resserrent par exemple, ou peuvent ne pas anticiper une voiture qui se déporte sur la voie d’à côté.

Or, la Sécurité routière souhaite encadrer cette pratique dans deux objectifs : l’amélioration des déplacements ainsi que la baisse des accidents impliquant un deux-roues.

Circulation inter-files : un encadrement précis

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) préconisait depuis longtemps des tests pour ce type de circulation. C’est chose faite : d’ici à l’automne, les motos auront la permission de circuler entre deux voies de circulation. Mais attention, cette expérimentation va être particulièrement encadrée et sera détaillée dans un décret.

Quelles sont les conditions ?

  • Dans 4 départements : Île-de-France, Rhône, Bouches-du-Rhône et Gironde
  • Sur les autoroutes et routes d’au minimum 2X2 voies
  • Ces routes ne doivent pas contenir de croisements ou être séparées par un terre-plein central
  • Circulation inter-files possible quand les véhicules sont à l’arrêt ou ralentis dans le cadre d’un embouteillage
  • Ne pas dépasser 50 km/h
  • Circuler uniquement entre les 2 voies les plus à gauche
  • Possibilité d’allumer les feux anti-brouillard pour accentuer la visibilité
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES