• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Assurance moto : Vincent Evrard roule pour la prévention

Publié par le , Mis à jour le 10/06/2011 à 13:41
Alors que les motards ont été mis sous le feu des projecteurs après l’annonce des derniers mauvais chiffres relevés par la Sécurité routière, partons dans le Nord à la rencontre de Vincent Evrard. Ce vieux briscard du bitume est le président du Moto Club Red Zone. Une fonction qui lui confère le sens de la prévention.

Le gilet de la discorde

Aficionados de Kawasaki – il en a possédé 22 dans sa vie – Vincent Evrard n’en démord pas ! Le port du gilet fluo – l’une des mesures du tour de vis gouvernemental décidé il y a quelques semaines – n’aidera probablement pas à réduire le triste tribut payé par les motards sur les routes de France.

Sans ambages, il déclare : « Oui, je suis pour la prévention, oui, il faut diminuer le nombre de morts sur les routes... Mais est-ce qu'un gilet fluo peut changer la donne ? Je ne crois pas » avant d’ajouter : « On dirait des clowns habillés comme ça. On travaille avec l'État qui est venu chercher des bénévoles comme nous pour faire passer des messages préventifs. C'est super. Et avec cette idée, on nous divise, c'est dommage. Et Dieu sait si je suis pour l'amélioration de la sécurité ».

Une année en fauteuil roulant

Un engagement en faveur de la prévention moto qui tient sans doute au vécu personnel de Vincent Evrard. Il y a quelques années, il a effectivement été victime d’un grave accident de la route : « En 2004, dans un virage, alors que je roulais à 48 km/h au lieu des 70 autorisés, je suis rentré dans une voiture qui manœuvrait à contre-sens de la route. Je me suis retrouvé un an dans un fauteuil roulant. Et la première chose à laquelle j'ai pensé quand les pompiers me manœuvraient, c'était la vitesse. Je me disais : ‘Un virage comme ça, j'aurai pu à une époque le prendre à 200 km/h’ ».

Son message ? Il est possible de pratiquer la moto plaisir, loisir et sportive mais dans des conditions adaptées. En l’occurrence, le Moto Club Red Zone organise des week-ends ou loue des circuits pour monter dans les tours en toute sécurité.


Le conseil d’Assurland : si vous êtes un motocycliste néophyte, n’oubliez pas qu’une formation obligatoire de sept heures vous attend, entre théorie et pratique, pour mieux appréhender la conduite à deux-roues et faire face aux dangers de la route. De plus amples détails vous attendent dans l’article Assurance moto : la formation de 7h détaillée.


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES