Assurance moto

Assurance trottinette électrique : Luko répond aux questions d'Assurland

Publié par le , Mis à jour le 03/07/2020 à 12:10

Luko répond aux questions d'Assurland

Dans une interview accordée à Assurland, Léa Joussaume, directrice marketing de la néo-assurance Luko revient sur l’essor des trottinettes électriques en France. Elle nous explique pourquoi la start-up vient d’annoncer une baisse des tarifs de l’assurance trottinette électrique.

Pouvez-vous nous présenter Luko ?

Luko est une néo-assurance habitation qui existe depuis 2018. Aujourd’hui, nous avons plus de 30.000 clients dans toute la France, en maison et en appartement. En parallèle, nous avons lancé il y a 1 an et demi l’assurance trottinette électrique. Nous nous sommes en effet aperçus à l’époque d’un vide assurantiel. Les utilisateurs de trottinettes électriques n’étaient pas protégés pour leur responsabilité civile. Nous avons donc décidé de créer un produit pour les protéger.

Est-ce obligatoire de contracter une assurance trottinette électrique ?

Oui, c’est une obligation, selon la Fédération Français de l’Assurance : les utilisateurs de trottinette électrique doivent assurer leur responsabilité civile. Et la responsabilité civile « classique », celle incluse, dans votre assurance habitation, ne vous couvre pas à trottinette électrique car c’est un véhicule électrique allant à plus de 6 km/h.

Que propose l’assurance trottinette électrique de Luko ?

Nous avons 2 formules. La première (« Minimum Légal ») couvre la responsabilité civile, c’est la seule garantie obligatoire. Comme l’assurance au tiers pour les voitures. Notre seconde formule (« Esprit en paix ») apporte des garanties complémentaires comme les dommages au conducteur, la garantie vol ainsi que les dommages sur la trottinette.

Combien coûte la prime d’assurance ?

La première formule vaut 3,30€ / mois. La seconde formule, avec les garanties complémentaires (vol de la trottinette, dommages corporels et matériels), voit son prix varier en fonction de deux critères : le prix d’achat et l’ancienneté de la trottinette. On sera alors sur des formules oscillant entre 8 et 12 euros par mois.

La cotisation de l’assurance trottinette électrique est raisonnable

En effet, les tarifs sont bien plus abordables que dans le domaine de l’assurance scooter, moto ou auto. Cela s’explique par le fait que nous sommes sur des moyens de déplacements moins rapides et moins onéreux (la trottinette électrique la plus vendue en France vaut 400€).

Existe-t-il une sinistralité en matière d’assurance trottinette électrique ?   

Il y a assez peu de sinistres sur les trottinettes électriques des particuliers. Beaucoup moins d’ailleurs que nous l’avions estimé au lancement de notre produit d’assurance : c’est pour cela que nous avons été en mesure de baisser récemment nos tarifs.

Lorsque nous avons eu pour projet de lancer l’assurance trottinette électrique, nous nous sommes appuyés sur les études à notre disposition sur la sinistralité, les accidents… Ces études étaient souvent basées sur l’utilisation des trottinettes en libre-service.

On observe à présent, avec plus de recul, que les comportements et les utilisations ne sont pas les mêmes. Les utilisateurs de trottinettes électriques personnelles portent majoritairement un casque, des éléments lumineux et respectent le code de la route. Ils sont impliqués dans moins d’accidents et utilisent ce véhicule sur des trajets quotidiens type domicile - travail.

Vous avez annoncé une baisse des tarifs de l’assurance trottinette électrique. Pourquoi cette décision ?

La baisse des tarifs est la conjugaison de plusieurs facteurs. Comme indiqué précédemment, la sinistralité est plus faible que prévue. Et d’autre part, en tant qu’assurance engagée, nous voulons encourager les mobilités vertes et accompagner les gens qui souhaitent changer leurs habitudes. Beaucoup de nos clients veulent réduire l’utilisation des transports en commun ou de leur voiture personnelle et se tournent vers la trottinette électrique.

Niveau baisse, nous passons de 4,16€ / mois pour la formule Minimum légal à 3,3€ par mois. Soit un baisse de 20% de nos tarifs.

Depuis le déconfinement, avez-vous constaté une hausse des adhésions d’assurance trottinette électrique ?

Tout à fait. Fait intéressant également à noter : durant le confinement, tandis que l’activité globale ralentissait, la souscription à l’assurance trottinette électrique n’a jamais faibli. Les gens achetaient des trottinettes électriques  pour pouvoir se déplacer durant le confinement. A la sortie du confinement, nous avons constaté une hausse des demandes d’assurance trottinette électrique (40 à 50%).

L’assurance trottinette électrique semble être un marché porteur

En effet, c’est un moyen de transport qui séduit de plus en plus les Français et qui ne fait que croitre. A noter également que les utilisateurs ne sont pas encore tous au courant de l’obligation d’assurer leur responsabilité civile.  

Quel est le profil des assurés ?

Pour le moment, on peut observer que ce sont des hommes (65 %) qui ont une quarantaine d’années. Ce sont des utilisateurs qui se trouvent dans des zones péri-urbaines ou urbaines et qui utilisent la trottinette pour aller au travail ou pour faire un trajet entre le domicile et la gare / autre moyen de transport. Un déplacement qui était auparavant effectué en voiture. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES