Bien assurer sa moto : autour des garanties facultatives

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Bien assurer sa moto : autour des garanties facultatives

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Bien assurer sa moto : autour des garanties facultatives

|
Consultations : 1210
Commentaires : 0
En plus de la garantie de base pour la moto

A l’exemple des voitures, les bécanes doivent être aussi être couverte par une assurance moto. A part la garantie obligatoire (Responsabilité civile), les conducteurs de moto pourront aussi étoffer leurs protections routières avec les garanties facultatives. Découvrez quelques unes de ces garanties optionnelles.

Les garanties bris de glace /dommages pour les dégâts matériels

Avec une garantie bris de glace, le propriétaire de la moto est couvert par l’assurance en cas de sinistre pouvant affecter ses phares, son pare-brise ou encore ses rétroviseurs. Parfois, cette garantie est déjà comprise dans l’offre assurance moto tous risques mais elle peut être aussi proposée en annexe. Pour être couvert contre les dommages, dont le conducteur de la moto est à l’origine suite à un accident avec un tiers, la souscription d’une garantie « dommages pour les dégâts matériels » est nécessaire. Même si nombreux sont ceux qui éprouvent une certaine réticence à ce type de garantie, elle présente quand même plusieurs intérêts si on ne cite le fait qu’elle ne coûte que quelques euros de plus seulement. D’ailleurs à cet effet, on peut toujours faire une comparaison d’assurance moto afin de trouver sans peine une compagnie d’assurance proposant cette garantie à prix raisonnable.

La garantie en cas de « prêt » de sa moto

La souscription d’une garantie prêt du guidon sera impérative si on veut être couvert en cas de prêt de sa moto à un autre conducteur. Dans le fait, le souscripteur pourra être amené à étudier 3 options lors de la signature du contrat d’assurance. Il peut s’inscrire en tant que conducteur « exclusif » de la moto, et en cas de prêt du véhicule, il y aura une franchise conséquente si un accident se produit. En 2ème option, il pourra être inscrit comme conducteur principal « et non exclusif » et aucune franchise n’est prévue dans le contrat. Et si un accident se produit en cas de prêt de la bécane, le bénéficiaire recevra une indemnisation adéquate. Le souscripteur peut aussi s’inscrire en tant que conducteur principal et le contrat prévoit une franchise. Le montant de la franchise, en cas d’accident, dépend du conducteur à qui on a prêté la moto.

A noter qu’il ne faut pas se fier à la 1ère offre proposée sous peine de vouloir à tout prix trouver une assurance pas chère, mais il faut prendre le temps de bien analyser toutes les conditions liées à la garantie prêt du guidon notamment au niveau des restrictions.

Plus d’info sur les garanties moto

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS