C'est officiel : les radars ne sont plus avertisseurs !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > C'est officiel : les radars ne sont plus avertisseurs !

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

C'est officiel : les radars ne sont plus avertisseurs !

|
Note :
Consultations : 1504
Commentaires : 1
La fin des avertisseurs de radars
Feuilleton du printemps, le sort des anciens avertisseurs de radars est désormais gravé dans le marbre. Transformés en outils d’aide à la conduite suite aux revendications de l’Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite (A.F.F.T.A.C.), ils perdent tout aspect communautaire.

Adieu à l’alerte communautaire

Le principe d’alerte communautaire des radars n’est plus ! Le 29 juillet dernier, les fabricants (Coyote, Inforad, Wikango,…) membres de l’Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite (A.F.F.T.A.C.) ont signé avec le ministère de l’Intérieur un protocole d’accord.

Très concrètement, ils s’engagent à retirer dans un délai de 4 mois l’option de détection des radars fixes et mobiles de même que toute indication des contrôles de police. À la place, l’on trouvera :
• la possibilité d’indiquer des « points de danger précis », soit les obstacles au trafic (passages à niveau, chaussée rétrécie,….) ou les passages dangereux (tunnels, ponts, virage signalé dangereux,…)
• l’indication des « sections de voie dangereuses » établies d’après le signalement des utilisateurs ou les données des services de l’Etat

Une communauté en colère

Logiquement, les réactions (négatives) n’ont pas manqué à l’image d’Arno, usager mécontent, qui déclare sur les forums de l’association : « Avec une décision pareille, l’A.F.F.T.A.C. perd toute sa crédibilité envers ses utilisateurs et les avertisseurs de radars tout leur intérêt ».

Plus remontés, d’autres utilisateurs font déjà part de leur intention de se désabonner dans les délais les plus brefs. D’où, la réaction rapide de l’association qui s’étonne sur Facebook : « L’A.F.F.T.A.C. est particulièrement étonnée par la violence des propos qui sont tenus sur ce mur depuis la publication du communiqué élaboré en commun avec le Ministère de l’Intérieur. »

Et l’A.F.F.T.A.C. d’ajouter avec assurance : « Le protocole qui vient d’être signé permet désormais d’envisager l’avenir sereinement et garantit la pérennité des assistants à la conduite. Il consacre aussi, définitivement, le principe communautaire, principe qui garantit une qualité d’information en temps réel sans égale et qui a fait le succès de nos produits et applications ».


Le conseil d’Assurland : si vous avez décidé d’utiliser votre moto pour vous rendre sur votre lieu de vacances, sachez qu’il ne suffit pas de disposer d’une bonne assurance moto. Il est en effet vivement recommandé de réaliser quelques vérifications d’importance à consulter dans notre article Comment bien préparer son trajet en deux-roues ?.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Dans la mesure ou les gps pour la plus par sont avec carte Européene, je ne comprend pas de quel droit on nous supprime cette avantage! c'est un scandale.
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS