Deux-roues : chasse au bruit à Sainte-Maxime

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Deux-roues : chasse au bruit à Sainte-Maxime

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Deux-roues : chasse au bruit à Sainte-Maxime

|
Consultations : 1800
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Alors que la commune voisine, Saint-Tropez, est bien connue pour ses fameux gendarmes, Sainte-Maxime se livre actuellement à une « chasse » assez originale. En effet, la municipalité veut  à tout prix diminuer la fréquence des nuisances sonores provoquées par les deux roues. Une préoccupation bien réelle.

A l’affut des deux-roues de petite cylindrée

Si vous vivez en zone urbaine, vous n’ignorez sans doute pas le bruit à la fois strident et puissant de ces motos de petite cylindrée. En effet, les grosses cylindrées sont souvent plus supportables car le vrombissement est sourd.

Toutefois, quelle que soit sa source, la pollution sonore, qu’elle résulte de l’accélération d’un deux-roues ou qu’elle provienne du gaz s’échappant du pot d’échappement, s’accompagne de nuisances pour les riverains et pour tout individu se trouvant à proximité.

Ainsi, plusieurs policiers de Sainte-Maxime en charge de la lutte contre la délinquance guettent à l’oreille le bruit des motos, munis d’un sonomètre pour mesurer le bruit qu’elles produisent.

A l’affut durant tout l’été

Sainte-Maxime : la « chasse » aux deux-roues trop bruyants est ouverteLes agents de la circulation sont donc à l’affut de tout bruit de deux-roues dépassant les limites autorisées. En effet, à titre d’exemple, il est arrivé à Sainte-Maxime qu’un motard, sur son scooter de 50 cm3 doive payer une amende de 90 euros pour avoir dépassé de 10 décibels la limite figurant sur sa carte grise.

En cas de verbalisation, les agents fournissent une fiche de circulation provisoire aux conducteurs de deux-roues pour qu’ils puissent rentrer chez eux. Ensuite, il est procédé à l’immobilisation du véhicule jusqu’à ce que son conducteur soit en règle et que le deux-roues puisse être présenté aux agents de la circulation.

Cette opération de contrôle est organisée périodiquement tous les quinze jours et même de nuit avec l’aide de la gendarmerie.

Au-delà des nuisances sonores, le conducteur d’un deux-roues doit veiller à respecter une autre obligation : la souscription d’une assurance moto. D’ailleurs, mieux vaut être assuré car, si tel n’est pas le cas, les sanctions ne manqueront pas d’être sévères.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS