Deux-roues : fin du bridage à 100 chevaux en 2016

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Deux-roues : fin du bridage à 100 chevaux en 2016

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Deux-roues : fin du bridage à 100 chevaux en 2016

|
Consultations : 3208
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

La fin du bridage des motos françaises à 100 chevaux, c’est pour bientôt ! Mise en place en novembre 1984 pour lutter contre l’insécurité routière en France et limiter la consommation de ces véhicules, cette exception culturelle instaurée par le décret 84-1065 vit ses dernières heures. En effet, suite à l’adoption du règlement 168/2013, les deux et trois-roues de plus de 125 cm³ commercialisées en France pourront dorénavant dépasser une puissance de 100 chevaux, et ce au 1er janvier 2016 au plus tard.

Bridage moto : les raisons de cet abandon

Décriée par les associations de motards dès son entrée en vigueur en 1984, il aura finalement fallu attendre 2015 pour que l’Union Européenne leur donne gain de cause et qu’elle intime à la France, dans un souci d’harmonisation, de supprimer cette limitation.

Mais c’est aussi et surtout le bien-fondé de cette mesure qui est aujourd’hui remis en cause. En effet en comparant le taux d’accidents en France et hors France, il n’a jamais pu être démontré que la vitesse était la cause principale lors d’un accident de moto.

Fin du bridage à 100 chevaux

Bénéfices de la fin du bridage

Une bonne nouvelle pour les amateurs de grosses cylindrées qui pourront dorénavant profiter, en toute légalité, de la puissance réelle de leur engin sur la route. Attention cependant, celle-ci n’exemptera pas les motocyclistes de souscrire une assurance deux-roues adaptée aux grosses cylindrées, celle-ci restant obligatoire quelle que soit la puissance du modèle choisi.

Mais c’est surtout le marché des motocyclettes neuves qui devrait le plus tirer parti de cette modification de la législation. Jusqu’alors, le bridage obligeait les constructeurs français à augmenter le prix des motos neuves. Avec cette harmonisation, ils pourront ainsi diminuer leurs prix. Une autre bonne nouvelle pour les amoureux de sensations fortes. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS