Assurance moto

Deux-roues : le stationnement payant à Paris est repoussé à septembre 2022

Publié par le , Mis à jour le 25/11/2021 à 19:19

Le stationnement payant des deux-roues à Paris est reporté à après l’élection présidentielle. Plus précisément à semptebre 2022, alors qu’elle devait s’appliquer à compter de janvier prochain. C’est ce qui avait été acté par une décision de la mairie de Paris cet été.

Le stationnement payant reporté à plus tard

Faire payer les motos et scooters pour stationner dans la capitale était même une promesse de campagne de la maire Anne Hidalgo (PS) en 2020, notamment éxécutée par son adjoint en charge des mobilités, David Belliard (EELV). C’est ce dernier qui a annoncé le 25 novembre que la mesure serait finalement reportée.

En cause : des « contraintes techniques », plaide-t-on à la mairie. Une plateforme devait en effet voir le jour pour permettre aux propriétaires de deux-roues d’obtenir une carte de résidants parisiens (et payer moins cher que les visiteurs). Mais elle ne sera finalement pas prête avant juillet 2022 : « Il faut d’abord adapter la plateforme de demande des cartes de stationnement résidents aux propriétaires de deux-roues », a expliqué l’adjoint. 

Mais une autre raison interpelle dans le discours de David Belliard, qui affirme également que, sur ce sujet « L’Etat a fait barrage ». Une prétendue intervention gouvernementale qui laisse à penser que la majorité chercherait à préserver les motards à quelques mois de l’élection présidentielle.

Les motards échappent à une nouvelle contrainte

Il faut dire que ces derniers se disent particulièrement rétifs à cette réforme, et l’ont notamment montré en manifestant à Paris le week-end dernier (avec en tête la célèbre Fédération Française des Motards en Colère, FFMC). Selon les chiffres de la préfecture de police, ils n’étaient toutefois pas plus de 500 à défiler. 

Mais les motards n’en finissent pourtant pas d’échapper aux législations prévues à leur encontre. Ce report du stationnement payant rappelle celui de l’obligation de contrôle technique, qui devait entrer en vigueur elle aussi l'année prochaine, pour les véhicules à partir de 125 cc et « âgés » de plus de quatre ans (aussi bien motos que scooters). 

Finalement, en raison là aussi de « problèmes techniques » (notamment le manque de centre agréés) et malgré l’obligation européenne, le contrôle technique des deux-roues a été reporté sine die, à la demande expresse d’Emmanuel Macron. Un « dispositif alternatif » sera actuellement à l’étude pour le remplacer.

Si on ajoute le retour de l’expérimentation de la circulation interfile depuis le mois de juin, on peut remarquer que les signes du pied de la majorité commencent à se faire nombreux. Les quelques mois qui nous séparent des élections nous diront s’ils ont porté leur fruit.

Stationnement payant à Paris : les tarifs 

Pour rappel, voici les tarifs de stationnement qui avaient été prévus, et qui ne devraient donc pas s’appliquer avant la rentrée prochaine : 

  • Résident : 22,5 euros pour une carte annuelle, 0,75 euros pour une journée
  • Visiteur : 3 euros de l'heure en zone 1, 2 euros de l'heure en zone 2
  • Tout le monde : pass mensuel parking à 90 euros en zone 1 et à 70 euros en zone 2.

Quant aux amendes de stationnement, les prix augmentent. Elles s'élèveront de 50 à 75 euros en zone 1 (non minorée) et de 35 à 50 euros en zone 2.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES