Deux-roues : les plaques mal inclinées dans le collimateur

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Deux-roues : les plaques mal inclinées dans le collimateur

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Deux-roues : les plaques mal inclinées dans le collimateur

|
Consultations : 779
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Depuis l’été 2015, les forces de l’ordre prêtent une attention particulière aux plaques d’immatriculation des motos et scooters. En effet, ils souhaitent en vérifier le format et l’inclinaison car certains conducteurs de deux-roues les disposent mal pour échapper aux radars. Explications.

Une « parade » aux contrôles

Depuis quelques semaines, policiers et gendarmes disposent des outils nécessaires pour vérifier le format des plaques d’immatriculation des scooters et motos ainsi que leur inclinaison.

Car, en pratique, on constate que certains scootéristes et motocyclistes inclinent volontairement leur plaque pour que leur numéro ne puisse pas être lu par les radars. Ce phénomène semble être une « réponse » à une plus grande efficacité des dispositifs de contrôle comme le radar à double sens.

50 000 documents distribués

Scootéristes et motards, veillez à avoir les bonnes plaques d'immatriculationEn ce qui concerne le format des plaques d’immatriculation des deux-roues, une nouvelle mesure de sécurité routière entrée en vigueur le 1er juillet 2015 pose un format unique : 21 cm x 13 cm.

Pour vérifier la taille et l’inclinaison des plaques, ce sont 50 000 documents qui ont récemment été distribués aux policiers et gendarmes. Il suffit désormais aux forces de l’ordre de superposer ce document aux plaques des deux-roues pour vérifier leur format et leur inclinaison.

A noter qu’en cas de non-conformité, les motards et scootéristes contrevenants s’exposent à une amende de 90 euros et à l’immobilisation de leur véhicule motorisé.

Actualité précédente

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS