Une prime à la conversion de 6 000 euros pour l'achat d'un deux roues électrique ?

Publié par Théophile Robert le 01/12/2021 à 11:42 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Ce n'est plus un secret pour personne : le gouvernement veut se débarrasser peu à peu des moteurs thermiques... et pas seulement pour les voitures. Tous les moyens sont bons, dispositifs incitatifs comme répressifs. À l'ordre du jour, une nouvelle prime à la conversion qui pourrait aller jusqu'à 6 000 euros pour l'achat d'un deux-roues électrique.

Une prime à la conversion de 6 000 euros pour passer sur un deux-roues électrique

Le son de cloche est donné pour l'Union européenne et a fortiori la France : il faut partir à la chasse du moindre gramme de CO2. Objectif : zéro émission d'ici à 2050. À la COP 26, certains ont même suggéré de faire disparaître les moteurs thermiques et hybrides d'ici à 2040 (la France n'a pas signé le document, néanmoins).

Ainsi, le gouvernement français compte bien continuer sur sa lancée pour dissuader les acheteurs de se tourner vers un véhicule thermique. Cette fois-ci, il s'attaque au marché du deux-roues. Une nouvelle prime à la conversion destinée aux scooters et motos électriques devrait donc voir le jour.

Pour l'instant, les modalités de cette aide n'ont pas été précisées et elle ne reste qu'à l'état de proposition. Les seuils de prix et d'émissions n'ont pas été communiqués. Toutefois, un montant maximal a été donné : 6 000 euros. Comme pour les voitures, ce montant sera indexé sur le prix d'achat. De plus, ce dispositif pourrait concerner le retrofit moto, bien qu'il reste à éclaircir certains points pratiques de ce processus de conversion.

Les pouvoirs publics veulent faire changer le parc de deux-roues français

Ce futur dispositif ne dénote pas dans la dynamique actuelle. Le gouvernement veut clairement privilégier les motorisations « propres ». Du côté des deux-roues, de nombreuses mesures ont été adoptées pour favoriser la transition.

On pourra notamment retenir le controversé contrôle technique moto. Le projet avait d'ailleurs été suspendu. Et parce que la pollution n'est pas qu'aérienne, mais aussi sonore, le gouvernement compte durcir la législation concernant le bruit émis par les deux-roues. Sont surtout visés ceux ayant un échappement modifié. Des radars anti-bruit seront déployés sur tout le territoire et les motards trop bruyants s'exposeront à 1 500 euros d'amende ainsi qu'une immobilisation du véhicule. Le sujet avait été évoqué lors des discussions portant sur le contrôle technique moto.

À Paris, pour détourner les Franciliens d'acheter un deux-roues thermique, le stationnement deviendra payant pour ces modèles. En revanche, il restera gratuit pour les motos et scooters électriques. Cette mesure a d'ailleurs été reportée à septembre 2022.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES