Assurance moto

En Europe, les ventes de vélos (y compris électriques) explosent, mais pas la production

Publié par le

La France (re)devient un pays de vélo depuis un an et demi : la demande explose et les citadins privilégient ce mode déplacement doux pour des trajets de plus en plus importants, bien aidés en cela par les vélos à assistance électrique (VAE). Cette tendance se remarque également dans le reste Europe, à en croire une étude récente. Pourtant, l'industrie du vélo hexagonale et européenne peine encore, elle, à passer la vitesse supérieure.

Il était une fois la vélorution

Depuis un an demi, la France connait une véritable « vélorution ». Mais les effets de la crise sanitaire sur les mobilités se fait également ressentir sur l’ensemble du Vieux Continent. D’après un rapport européen, les ventes de vélos (y compris électriques) ont augmenté de 40% en 2020, pour atteindre les 22 millions d’unités écoulées. 

Dans le détail, cette dynamique doit beaucoup aux performances du vélo électrique (VAE) : +52% de ventes. Ce nouveau moyen de locomotion se démocratise au sein d’une zone géographique qui prévoit de réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre dans les années à venir : la Commission européenne prévoit la fin des moteurs thermiques d’ici 2035.

Le contexte de la crise sanitaire a également favorisé le développement des infrastructures nécessaires à cette nouvelle mobilité, afin de désengorger les transports publics. Dans les pays de l’UE, les investissements en la matière ont dépassé 1,5 milliard d’euros l’an dernier, 50% de plus que l’année précédente.

Industrie européenne du vélo : pour bientôt ?

En revanche, le rêve de créer une industrie du vélo européenne peine encore à se réaliser. Selon un rapport d’Eurostat, ce sont 12,2 millions de bicyclettes qui ont été produites dans l’UE en 2020, soit une augmentation d’1,2% seulement par rapport à 2019, tandis que la demande explose. La pénurie de pièces en cours, en raison de la crise sanitaire, joue beaucoup sur cette contre-performance, de même que le renchérissement des coûts du transport international.  

Et pour cause, presque la totalité des pièces sont encore fabriquées à l’étranger, principalement en Asie, qui fournit 95% des composants : systèmes de frein, dérailleurs, roues, pneus, cadres… Et il en va de même pour les batteries, qui, comme pour les voitures, sont encore rarement produits en Europe.

Parmi les plus gros producteurs de vélos européens, le Portugal fait office de principale usine, avec 2,6 millions de deux-roues produits l’an dernier. L’Italie, avec 2,1 millions d’unités, et l’Allemagne avec 1,3 million, complètent le podium. Derrière, la France n’est qu’à la sixième place avec moins de 500 000 vélos produits (430 000). 

Le vélo made in France a-t-il la moindre chance ?

Dans l’Hexagone, un espoir de redynamiser cette industrie avait été lancé en début d’année avec la relocalisation des cycles Mercier dans les Ardennes. 270 emplois « 100% » locaux devaient être créées dans une nouvelle usine à Revin, capable de fabriquer 500 000 vélos Mercier par an, soit plus que la production nationale totale. Mais, tout récemment, l’État s’est finalement retiré du projet, avec ses 5 millions d’euros d’investissement. L’opération vélo « made in France » tourne au fiasco. 

Le salut de l’industrie française du vélo viendra-t-il du moteur à hydrogène ? Cette nouveauté est à l’essai en libre-service dans quelques villes françaises, dont Vichy, qui met à disposition un modèle fabriqué à Biarritz par la société Pragma. Il s’agit d’un vélo fonctionnant aussi grâce à un moteur électrique, mais d’un gabarit un peu plus imposant.

Son énergie électrique est fournie à partir de l’hydrogène. Une technologie qui offre un avantage de taille (ou plutôt, de distance) : une autonomie de 120 à 150 kilomètres, contre 25 à 50 kilomètres pour un électrique traditionnel. Autre différence, le temps de charge : 2 minutes seulement, contre près de 4 heures pour un VAE. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}