• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

En Suisse, trop de « scooters ventouses »

Publié par le

En Suisse, les places de stationnement pour deux-roues sont « chères »

Dans le canton de Vaud en Suisse, les deux-roues d’entreprise sont nombreux à se stationner sur les places utilisées habituellement par les deux-roues des particuliers. D’où, l’expression de « scooters ventouses ». Coup de projecteur.

Stationnement de deux-roues : un vide juridique

Avec la récente ouverture d’une chaîne de restauration aux abords des galeries Saint-François, il y a encore moins de places de stationnement pour les deux-roues à Lausanne.

Il faut dire aussi qu’un restaurant spécialisé dans la livraison de sushis occupe avec ses cinq scooters aux larges top-case la majorité des emplacements publics sans limite de temps. Et il ne s’agit pas d’un cas isolé…

Ce problème rapporté par 20minutes laisse apparaître un vide juridique. En effet, rien n’interdit à une société privée d’utiliser les places de stationnement publiques.

Stationnement de scooters : la fin de la gratuité ?

Si l’heure est actuellement à la tolérance, différentes solutions sont envisageables. Michel Blanc, chef de la police du stationnement, a sa petite idée.

Même si la gestion des places pour les deux-roues concerne le Service des travaux, il considère qu’avec la hausse du nombre des deux-roues et des scooters notamment, il faut réfléchir à une manière de régler cette problématique. Et l’intéressé d’évoquer une limitation du stationnement dans le temps ou la fin de son caractère gratuit.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES