EyeLights : l'affichage tête haute pour les deux-roues

Publié par Théophile Robert le 09/12/2021 à 15:49 , Mis à jour le 06/07/2022 à 16:47

EyeLights, start-up originaire de Toulouse fondée en 2016 a dévoilé durant le salon de Milan un système d'affichage tête haute. Destiné aux motos et scooters, il permet d'afficher diverses informations directement sur le pare-brise du deux-roues. Une innovation bénéfique, autant en termes de confort que de sécurité.

EyeLights : système d'affichage tête haute par une start-up française

EyeLights a donc présenté à l'occasion de l'EICMA, salon international de la moto à Milan, un nouveau dispositif qui ravira de nombreux motards et scootéristes : un affichage tête haute. Cette innovation technologique s'inspire de systèmes déjà présents dans l'aviation et l'automobile. Ce n'est pas sans rappeler, par exemple, le même type de dispositif qui était présent dans la fameuse Citroën C6.

Le principe est simple : afficher directement sur le pare-brise ou la bulle d'un deux-roues multiples informations de voyage et de navigation. Connecté à un smartphone, il affiche par exemple la vitesse, des informations GPS, instructions de navigation, les appels téléphoniques ou encore les messages. Il doit être synchronisé avec l'application Captain Rider et nécessite l'activation du CarPlay sur iOS ou de l'Androit Auto sur Android. Il peut notamment fonctionner avec Waze, l'application d'aide à la conduite.

L'objectif est de remplacer le support smartphone et de ne pas contraindre le motard à baisser les yeux pour récupérer ces informations importantes. Le dispositif promet en outre une luminosité de 10 000 nits, contre 1 000 seulement pour les écrans classiques. En plus d'un angle de vision plus optimal, il assure donc une meilleure visibilité.

Une question de sécurité

Le système d'EyeLights apporte ainsi un plus grand confort à la conduite. Mais c'est également une question de sécurité. En ce sens, la jeune pousse de Toulouse avait déjà développé EyeRide, un système d'affichage tête haute pour casque. L'idée avait connu sa genèse lors d'une formation de pilote militaire suivie par Romain Duflot, CEO d'EyeLights, qui désirait à l'origine en faire sa carrière.

« J'ai découvert cette technologie à cette occasion et, étant motard, j'ai eu l'idée de l'adapter aux casques de moto pour améliorer la sécurité. Le smartphone cause la moitié des accidents de circulation. Comme on ne peut s'en passer, autant l'adapter pour garder le regard sur la route et les mains sur le guidon », expliquait le CEO à BFM Business. « Au moment du développement du EyeLights, nous avons travaillé conjointement avec le Sécurité Routière, le CNRS (Centre Nationale de la Recherche Scientifique) et l'UTAC. Il dispose aujourd'hui du marquage CE », précise encore la start-up.

Le système d'affichage tête haute pour motos et scooters devrait être commercialisé durant le premier trimestre 2021. Il viendra compléter EyeRide pour un prix de 499 euros.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES