• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Fans de motos anciennes, signez la pétition d'une association !

Publié par le

L'association des amis de Maurice Chapleur a besoin de vous

L'association des Amis de la collection de Maurice Chapleur lance une pétition pour défendre un musée unique en son genre situé à Lunéville en Lorraine. Réunissant une collection exceptionnelle de vélos et motocyclettes très anciens, menacés aujourd’hui par le désintérêt de la commune d’Amnéville qui souhaite aujourd’hui s’en séparer. Une pétition est disponible en ligne.

Une collection « Trésor national »

Dans ce musée sont réunis 50 bicyclettes très anciennes (Draisienne, Michaux, Grand-bi…), environ 157 motocyclettes et tricycles dont environ un tiers date de l’avant Première Guerre mondiale, l’ensemble dans un état d’origine exceptionnel.

Cette collection unique est menacée de revente et d’être éparpillée. La pétition de l’association réclame un soutien pour la défense de ce patrimoine exceptionnel pour le conserver en France, et plus particulièrement à Lunéville, sa ville d’origine.

Maurice Chapleur, réparateur de cycles et motos à Lunéville installe son commerce après la Seconde Guerre mondiale. Avec son fils, ils montent peu à peu cette collection unique en son genre (la plus importante collection de motos d'avant 1914), réunissant :

  • Plus de 50 bicyclettes et tricycles : draisienne, Michaux, grand-bi, Kangourou, Hirondelle, Mochet, Peugeot, Safety, Securitas, Spalding,Terrot, Vialle...
  • Plus de 157 bicyclettes à moteur auxiliaire et motocyclettes avec des marques telles que ABC, Alcyon, Anzani, Blériot, BSA, Cockerell, De Dion Bouton, Gnome & Rhone, Harley-Davidson, Koehler-Escoffier, Majestic, Monet Goyon, Motobécane, Norton, Peugeot, Rasser, Velocette...peut-on lire sur le site de la pétition

Une collection tellement exceptionnelle qu’elle passe au statut de « Trésor national », interdisant la possibilité de la sortir du territoire français. C’est alors que la mairie d’Amnéville en Moselle propose de racheter la collection en plus de créer un bâtiment dédié au sein du Centre thermal et touristique d’Amnéville. Suite au décès de collectionneur en 2005, la mairie d’Amnéville se désintéresse de la collection.

En 2015, les propriétaires du musée prennent la décision de fermer et vendre la collection san riason apparente.

En réponse à cette décision, le petit-fils du collectionneur agit, entouré de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE) pour bloquer la vente, poussant cette affaire devant le Tribunal Administratif de Strasbourg. Toutefois la mairie d’Amnéville continue de souhaiter vendre la collection estimée à 1,5 million d’euros.

Un combat pour ramener la collection à Lunéville

Le souhait de l’association des Amis de la collection de Maurice Chapleur est de faire revenir la collection dans sa ville d’origine.

La pétition a pour objet de récupérer le maximum de signatures pour convaincre de l’importance de la valeur de cette collection unique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES