Assurance moto

Harley-Davidson compte séduire les jeunes avec des stages rémunérés

Publié par le

A la fin du stage, les stagiaires pourront repartir avec leur moto Harley-Davidson

Harley-Davidson propose à 8 jeunes de 18 à 35 ans, un stage rémunéré de trois mois. Les stagiaires auront pour mission de conduire les motos du constructeur 40 heures par semaine et de partager leurs aventures sur les réseaux sociaux.

Passez trois mois à conduire des motos de légende

Un stage qui a de quoi faire rêver. Si vous ne savez pas quoi faire cet été, Harley-Davidson a une idée. Dans le cadre de son programme « Find Your Freedom » (Trouve ta liberté), le constructeur américain propose à 8 jeunes de 18 à 35 ans, un stage rémunéré de trois mois. Pendant ces 12 semaines, ces « Millenials » devront sillonner les routes marocaines au guidon de modèles bicylindres. Au rythme de 40 heures par semaine, ils devront, en plus de conduire des motos, partager en temps réels leurs expériences sur les réseaux sociaux.

Pour que ces jeunes chanceux soient aguerris, le constructeur prévoit une formation à la conduite, mais aussi au marketing. Le but étant de les plonger dans la culture « biker », chère à Harley Davidson. Une fois la formation et les trois mois de stage terminés, le constructeur propose à ses stagiaires de garder leur moto. De quoi attirer encore plus de postulants.

Harley-Davidson souhaite rajeunir sa clientèle

Avec cette offre, la marque emblématique souhaite renforcer son image auprès des 18-35 ans. Quoi de mieux que les réseaux sociaux pour le faire ? Par le biais de photos, textes ou vidéos postés sur Facebook ou encore Instagram, les stagiaires devront mettre en valeur les deux-roues du constructeur.  « A travers les contenus que vous créerez, vous nous aiderez à remplir notre mission d’accroître (la notoriété) du sport que représente la moto », indique ainsi Harley-Davidson dans son offre. Un moyen de lutter contre le vieillissement de sa clientèle mais aussi de lutter contre la concurrence européenne et japonaise. Les ventes du constructeur de Milwaukee ont en effet diminué de - 6,7 % l’an dernier. Si on ajoute la prochaine sortie d’une moto électrique à ce coup de pub, la marque prouve qu’elle a des idées pour y remédier.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES