Assurance moto

Harley-Davidson développe un gyroscope pour éviter les chutes à moto

Publié par le , Mis à jour le 18/06/2020 à 18:00

Harley-Davidson : un brevet pour ne plus tomber à moto

Les chutes à moto peuvent être très dangereuses même à faible allure et, lorsque l’engin pèse plus de 300 kilos, il peut vite être compliqué de le relever. C’est pour lutter contre cela que Harley-Davidson a déposé un brevet pour la conception d’un gyroscope qui réduirait considérablement les risques de tomber à moto. Assurland vous en dit plus.

Harley-Davidson innove pour la sécurité à moto

Maintenir les motos deux-roues à la verticale

Récemment, la célèbre marque américaine a déposé un brevet concernant la conception d’un gyroscope qui permettrait de maintenir la verticalité des motos et donc de lutter contre les chutes, notamment à faible allure. En effet, celles et ceux qui s'intéressent aux motos Harley-Davidson le savent, les modèles s’avèrent généralement être assez lourds. Si nous prenons l’exemple de la Road King, elle pèse 360 kilos. Imaginez-vous tomber avec et devoir la relever : c’est presque mission impossible sans aide. Si le risque est moins important avec de la vitesse, lorsque l’on circule à faible allure, le poids du deux-roues peut vite rendre difficile son maintien à la verticale.

C’est pourquoi le constructeur souhaite intégrer, directement sur la moto, un système gyroscopique qui, alimenté par un moteur indépendant du moteur de la moto, le fera fonctionner entre 10 000 et 20 000 tours par minute. Ce système devrait permettre aux véhicules de s’auto-équilibrer, limitant ainsi et les chutes, et soulageant les motards notamment lorsqu’ils sont à l'arrêt à un feu rouge par exemple.

Un gyroscope, qu’est-ce que c’est exactement ?

Un gyroscope est une roue tournant rapidement sur son axe. Une fois cette dernière lancée, elle tend à résister aux changements de son orientation. De plus, il s’agit d’un accessoire facilement transportable. Sur une moto, il fonctionne un peu comme des petites roulettes sur le vélo d’un enfant. Pour fonctionner, il n’aura besoin que de détecter la vitesse du véhicule, suite à quoi il pourra se mettre en rotation.

Le gyroscope sera installé dans un top-case à l’arrière des motos

Un accessoire pouvant se prêter de motards en motards

Comme nous l’avons dit plus haut, le gyroscope est un accessoire mobile, facile à transporter. C’est pourquoi Harley-Davidson imagine le placer dans un top-case, à l’arrière de ses motos. Ainsi, le motard sera libre de l’utiliser ou non. Dans tous les cas, le système ne doit se déclencher qu’en cas de besoin et, grâce à ses capteurs d’inclinaison et de vitesse, il ne devrait pas venir interférer avec le pilotage du deux-roues. De plus, le gyroscope devrait pouvoir s'adapter à plusieurs motos, et non pas à un seul modèle. Ainsi, il serait même possible d’envisager se le prêter entre motards.

Du brevet à la conception : encore quelques incertitudes

Après la présentation de sa première moto électrique, la Livewire, ou plus récemment la Mid-Power (qui devrait être disponible en 2022) le constructeur américain ne cesse donc d’innover. Nous ne savons encore pas pour l’instant quand il sera possible de s’équiper de ce fameux gyroscope (et même si ce projet verra le jour), mais on sait cependant que, s'il vient bien à voir le jour, son prix devrait être assez conséquent, comme la majorité des accessoires proposés par Harley-Davidson.

Pour en revenir à la future sortie de la Mid-Power, nouvelle moto électrique de la marque, son prix devrait être légèrement inférieur à celui de la LiveWire qui se vend actuellement à partir de 33 900 €.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES