Assurance moto

Harley-Davidson met en pause la production de sa moto électrique

Publié par le

Harley-Davidson suspend la production de ses motos électriques

Le constructeur américain a été contraint de suspendre la production et la livraison de son premier modèle électrique, la LiveWire, en raison d’un défaut repéré au niveau du chargement. C’est un véritable coup dur pour Harley-Davidson, déjà confronté à un ralentissement de ses ventes.

Un défaut repéré au niveau du chargement

Plus de courant chez Harley. Le célèbre constructeur de deux-roues Harley-Davidson a récemment stoppé la production ainsi que la livraison de son tout premier modèle électrique, la LiveWire. La raison ? Un défaut détecté sur le matériel de chargement des batteries électriques. Cette information, dévoilée par le Wall Street Journal, a été confirmée par l’entreprise elle-même : « Nous avons cessé toute production et livraison et avons lancé des tests et analyses supplémentaires ».

Si le constructeur américain se veut rassurant quant aux exemplaires déjà en circulation, il conseille à leur propriétaire de les recharger chez les revendeurs Harley équipés de matériel professionnel. Un véritable inconvénient lorsque l’on se rappelle que la LiveWire avait été présentée comme une moto pouvant être rechargée à domicile, via des prises électriques classiques.

« C'est décevant pour nous tous », Michelle Kumbier, directrice des opérations du groupe

Commercialisée aux alentours de 30 000 dollars, la LiveWire était censée marquer le renouveau d’une marque confrontée à un ralentissement de ses ventes et au vieillissement de sa clientèle. « C'est décevant pour nous tous », a indiqué la directrice des opérations du groupe, Michelle Kumbier. Quelle va être la suite pour cette moto ? En décembre dernier, France Inter révélait que cette dernière devait être commercialisée à Paris avant la fin 2019. Une date qui sera très certainement repoussée. La LiveWire va également devoir redorer son blason après ce très mauvais coup de pub. Alors que comme le rappelle Les Echos Wedbush Securities prévoyait un volume de ventes compris entre 400 et 1 600 unités lors des douze prochains mois, cette nouvelle pourrait faire baisser les estimations.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES