L'assurance scooter 50cc : comment ça marche ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > L'assurance scooter 50cc : comment ça marche ?

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

L'assurance scooter 50cc : comment ça marche ?

|
Note :
Consultations : 3099
Commentaires : 2
Comment fonctionne l'assurance scooter ?
Comme bon nombre d’autres formules assurantielles telle l’assurance moto, l’assurance scooter présente une double facette faite d’obligation et d’options. Car, au-delà de l’indispensable responsabilité civile du conducteur, chaque amateur de deux-roues peut souscrire diverses garanties pour une couverture mieux adaptée.

Assurance scooter : un socle obligatoire

L’assurance responsabilité civile du conducteur constitue une obligation dès lors que le scooter possède une puissance égale ou supérieure à 50cc. C’est la couverture minimale pour indemniser les dommages causés par le véhicule !

Mais, en réalisant un petit comparatif d’assurances, vous noterez rapidement qu’il est possible de choisir en complément moult garanties supplémentaires. Par exemple, l’on retrouve fréquemment :
• la garantie vol ou incendie pour les dégâts qui résultent de ces deux incidents
• la garantie dépannage pour le dépannage et le rapatriement du véhicule en cas de panne ou d’accident
• la garantie sécurité du conducteur pour couvrir d’éventuels frais de santé du conducteur par suite d’un accident responsable ou non
• la garantie dommages tous risques pour les dommages causés au scooter et à ses équipements par la faute du conducteur ou d’un tiers non identifié

Assurance scooter : le coût des garanties

Quid maintenant du montant de cette assurance scooter ? Plus chère que l’assurance moto ? Difficile d’offrir ici une réponse catégorique. L’assureur utilise en effet différentes variables pour sa détermination :
• l’âge du conducteur
• la date d’obtention du permis
• le nombre d’accidents
• le modèle de scooter à assurer

Sachez enfin – mais c’est désormais un classique de l’assurance – que l’assurance scooter 50cc supporte quelques exceptions de garantie qui renvoient à des situations non couvertes :
• les dommages causés intentionnellement par l’assuré
• les accidents survenus alors que l’assuré conduisait sous l’emprise de stupéfiants ou en état d’ivresse
• les dommages causés alors que l’assuré n’a pas passé l’examen requis pour la conduite de son véhicule


Le conseil d’Assurland : si vous êtes soucieux de votre cylindrée préférée, pensez à souscrire une garantie bris de glace. Comme la « glace » d’un deux-roues apparaît moins prédominante que pour une automobile, cette option ne vaut coûtera pas trop cher. Et oui, le risque à assurer est moindre que sur une voiture ! 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


quels documents dois-je fournir à mon assureur pour assurer un scooter d'occasion ?


Bonjour,

A minima, vous devez normalement fournir à votre assureur les documents suivants :

  • une photocopie de votre permis de conduire
  • les papiers du deux-roues à assurer
  • un justificatif de domicile
  • un RIB selon votre mode de paiement
  • une photocopie de votre carte nationale d'identité
  • un relevé d'informations si vous possédez déjà un autre véhicule terrestre à moteur

A noter que ces exigences peuvent varier d'un assureur à l'autre.

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS