Assurance moto

La garantie « prêt du guidon » dans une assurance deux-roues

Publié par le , Mis à jour le 22/02/2019 à 13:41

Assurance moto : quid du prêt de guidon ?

Vous possédez une moto ? Prévoyez-vous de la prêter à un proche ? Connaissez-vous donc le « prêt du guidon » proposé dans le contrat d’assurance moto ? Petit tour d’horizon pour une meilleure compréhension de la garantie prêt du guidon.

Assurance moto : le « prêt du guidon » inclus

Sachez que le « prêt du guidon » doit obligatoirement être inscrit dans les conditions générales du contrat d’assurance deux-roues. Trois hypothèses peuvent être contractuellement prévues :

  1. L'inscription en tant que conducteur exclusif,
  2. L'inscription en tant que conducteur principal sans franchise,
  3. L'inscription en tant que conducteur principal avec franchise.

Premièrement, vous êtes assuré en tant que conducteur exclusif. Cela veut dire qu’en principe, vous êtes le seul conducteur de la moto. Dans ce cas, si un ami vous emprunte votre moto et si un accident survient, vous devrez alors payer une franchise. Car, si vous prêtez votre deux-roues, vous engagez votre responsabilité civile en cas d'accident de la circulation.

Deuxièmement, vous êtes assuré en tant que conducteur principal et non exclusif et le contrat d’assurance moto ne planifie pas de franchise prêt du guidon. Dans ce cas, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation normale.

Troisièmement, vous êtes le principal conducteur et le contrat détient une franchise prêt du guidon. En cas d’accident, la somme de la franchise peut être variable. Ainsi, avant de prêter votre guidon, prenez soin de bien lire les clauses générales de votre formule d'assurance deux-roues.

 

moto-garage-hiver

 

Les limitations de la garantie « prêt du guidon »

Faites attention car il se peut, et cela se présente dans la majorité des cas, que votre contrat d’assurance moto inclut le prêt du guidon, mais celui-ci est accompagné de certains clauses drastiques. Par exemple, le prêt du guidon réservé exclusivement au conjoint.

Ces clauses peuvent également interdire le prêt du guidon la nuit. Pourquoi ? Il est prouvé que, la nuit, le manque de visibilité constitue un facteur aggravant pour la sécurité des motards et conducteurs de scooter. Ce risque apparaît d'autant plus important en cas de prêt du guidon car la personne qui utilise le deux-roues n'est a priori pas habituée à son utilisation.

Enfin, dans certains cas, il est nécessaire de détenir son permis de conduire depuis plusieurs années pour pouvoir bénéficier du prêt du guidon. Il s'agit ici de s'assurer que le conducteur qui se fait prêter le deux-roues motorisé possède l'expérience suffisante pour que cela se déroule sans accroc ni sinistre. Ainsi, il arrive que les motards et scootéristes débutants ne puissent pas se voir prêter de deux-roues.

A noter qu'en cas de prêt du guidon, la franchise est considérablement élevée. De ce fait, il apparaît judicieux de comparer les assurances deux-roues pour confronter les différentes conditions qui accompagnent la garantie prêt du guidon.

Article précédent
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES