Le contrôle technique moto, encore en vif débat !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Le contrôle technique moto, encore en vif débat !

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Le contrôle technique moto, encore en vif débat !

|
Consultations : 1599
Commentaires : 0
Pour ou contre le contrôle technique moto ?

Actuellement, en cours d’examen au sein du Parlement européen, le projet de RTT fait l’objet de sérieux débats. Il s’agit d’améliorer les règlements sur le contrôle technique des véhicules à deux roues. Le bras de fer est sérieux puisqu’il existe des pays qui sont hostiles à ce projet s’agissant par exemple de la France. Explications.

Dernièrement, le Sénat français a émis un avis défavorable sur l'introduction d'un contrôle technique obligatoire pour les motos et les scooters.

Les points de vue sur la proposition de la Commission européenne

Présenté l’été 2012, le projet du nouveau règlement sur les RTT comprend en général les dispositions sur le contrôle annuel des véhicules motorisés à deux roues de plus de 6 ans circulant sur la route.

Lors du débat, les intervenants de l’industrie ont été invités pour présenter leurs points de vue. Il semble que la plupart étaient d’accord sur l’imposition du projet en Europe. Étant septique à ce sujet, l’association automobile FIA défend ses arguments en pointant l’inefficacité de la RTT.

Les intervenants de l’industrie comprenaient les constructeurs automobiles et motos, les entreprises de transport routier et l’industrie de la RTT qui sont l’EGEA et le CITA.

Les arguments soutenant le projet

Selon Antonio Perlot de l’Association des constructions de motocycles, la RTT est utile pour que les propriétaires ne puissent plus modifier leur moteur, de plus elle garantit un environnement sain. Quant aux constructeurs, ils se mettent en faveur du contrôle technique. C’est sans doute parce qu’ils n’auront pas à supporter les coûts.

Quant à la FIA, son porte-parole Laurianne Krid argumente que les accidents de la circulation ne sont pas souvent dus à une défaillance technique. C’est à l’issue de cet argument que le gouvernement suisse a décidé de réduire les fréquences d’inspections inférieures. Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici.

Les députés de la Commission se sont également départagés sur les arguments. Mais au final, il faut tenir compte de la situation de chaque pays pour concrétiser le projet de règlement.

L’avis d’Assurland : les compagnies d’assurance moto suivent ce débat avec attention car cela aurait des impacts sur leur police.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS