Assurance moto

Le gouvernement lance son nouveau plan vélo

Publié par le , Mis à jour le 20/09/2018 à 13:52

Le gouvernement lance un plan vélo sans précédent

Le gouvernement veut inciter les Français à adopter le vélo. Edouard Philippe a annoncé une série de mesures pour développer la pratique sur le territoire.

Les trajets en vélo ne représentent que 3% des déplacements

Le gouvernement dévoile son nouveau plan vélo. Le troisième en 6 ans après les annonces de 2012 et 2014. Edouard Philippe a dévoilé une série de mesures lors d’un déplacement à Angers pour inciter les Français à adopter en grand nombre ce mode de transport. L’objectif étant de multiplier par trois le nombre de trajets à vélo en l’espace de 7 ans. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les trajets en vélo ne représentent que 3% des déplacements alors que la moitié des trajets du quotidien font moins de 5km. C'est deux fois moins que la moyenne européenne.

Pour faire évoluer les mentalités et augmenter le nombre de cyclistes, le gouvernement mise tout d’abord sur un fonds vélo de 350 millions d’euros. 50 millions seront d’ailleurs débloqués dès la première année du projet. Le but étant de cofinancer les infrastructures avec des collectivités et ainsi développer les pistes cyclables. Par ailleurs, la SNCF et les collectivités locales ont été sollicitées pour construire des stationnements sécurisés aux alentours des gares.

300 000 ménages sont victimes d’un vol de vélo

Autre mesure très attendue par les associations, la création du « forfait mobilité durable ». Sur le modèle de l’indemnité des transports, cette mesure déjà tentée en 2016 permettra a une entreprise de contribuer aux frais de déplacement domicile-travail de leurs salariés jusqu'à 400 euros en franchise fiscale et sociale. L'Etat appliquera par exemple un forfait de 200 euros à tous les agents des administrations qui viennent au travail à vélo.

Selon le gouvernement, 300 000 ménages ont été victimes d’un vol de vélo. Pour enrayer ce problème qui est un frein à la pratique du vélo, les nouvelles bicyclettes devront porter un numéro d’immatriculation. Une mesure qui prendra effet 12 mois après la promulgation de la loi et 24 mois après pour les vélos d’occasion.

Concernant la sécurité routière, des « sas vélo » devraient voir le jour devant chaque feu tricolore. Le double sens cyclable devrait être étendu à toutes les rues à 50km/h en agglomération. Enfin, d'ici 2022, les enfants qui entrent en sixième devront pratiquer le vélo de façon autonome et en toute sécurité.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES