• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Légalisation de la circulation interfile pour bientôt ?

Publié par le

La circulation interfile est pratiquée par les conducteurs de deux roues depuis plusieurs années, bien que cela puisse être sanctionné par PV. Selon le rapport du préfet Régis Guyot publié le 30 janvier 2013, il serait temps de légaliser ce mode de circulation. La circulation interfile ne se dédie pas en effet à tout le monde et quelques règles seront imposées pour une meilleure sécurité.

Une circulation de plus en plus organisée

Au fil des années, la circulation interfile des deux roues s’est organisée d’elle-même. Selon le rapport de Régis Guyot, le nombre de morts enregistrés a largement diminué depuis l’année 2006. On compte dans les 7 à 8 décès par an, accompagné d’un taux d’hospitalisation de seulement 2%. La remontée de file est une pratique efficace pour les motards, permettant de fluidifier la circulation en général. Particulièrement dans les rues des grandes villes, ce mode de circulation fait gagner en temps de trajet. Le rapport de Régis Guyot tend ainsi à légaliser la circulation interfile, mais prévoit néanmoins quelques conditions en termes de sécurité. Un programme d’encadrement est envisagé.

Vers une légalisation… avec quelques règles

La légalisation de la circulation interfile s’accompagne de certaines conditions. La remontée de file ne peut notamment se faire que sur une route à configuration autoroutière et entre les deux voies les plus à gauche, où la pratique est jugée comme non-dangereuse. Les motos de plus de 125 cm3 sont les plus concernées par l’interfile, bien que les plus de 50 cm3 soient également mentionnées dans la page 106 du rapport. Pour les engins à trois roues, la largeur au guidon doit être de 1 mètre. D’autres règles de conduite sont également imposées, notamment en ce qui concerne les manœuvres et les distances de sécurité.

Une assurance moto obligatoire

Avec la légalisation de la circulation interfile, les conducteurs ne devraient plus avoir à payer d’amende si les règles sont bien respectées. Ceci étant, les trajets dans les grandes villes restent à risques et il est obligatoire de souscrire une assurance moto. Au minimum, une garantie responsabilité civile est exigée aux motards, couvrant ainsi les frais en cas de dommages causés à un tiers.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES