Les motards répondent à l'appel du 18 juin

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance moto > Les motards répondent à l'appel du 18 juin

Actualité de l'assurance

Assurance motoVoir toute son actualité

Les motards répondent à l'appel du 18 juin

|
Note :
Consultations : 1392
Commentaires : 2
Usagers de la route en colère
15 000 à Paris, 7 000 à Lyon, 5 000 à Lille, 3 500 à Bordeaux, 3 000 à Rouen et Toulouse, environ 1 500 à La Rochelle, Reims et Strasbourg, 1 000 à Saint-Denis de la Réunion, 800 à Mulhouse et Agen,… Dans 80 villes françaises, les usagers de la route ont répondu présent, scandé des slogans et fait parler les klaxons.

L’appel de l’Union des usagers de la route

Date emblématique à plus d’un titre, le 18 juin a été choisi par l’Union des usagers de la route pour dire non aux mesures arrêtées par le gouvernement Fillon pour lutter contre la hausse de la mortalité sur les routes françaises depuis le début de l’année.

S’adressant indistinctement à tous les usagers du réseau routier (piétons, motos, vélos, autos), cet appel semble avoir été essentiellement entendu par les conducteurs de deux-roues. Il faut dire aussi que cette catégorie apparaît particulièrement visée par le nouvel arsenal de mesures.

Dans le détail, on a recensé 15 000 manifestants à Paris, 7 000 à Lyon, 5 000 à Lille, 3 500 à Bordeaux, 3 000 à Rouen et Toulouse, 1 500 à La Rochelle, Reims et Strasbourg, 1 400 à Metz, 1 200 à Belfort, 1 000 à Angoulême, Nancy, Limoges et Saint-Denis de la Réunion, 800 à Mulhouse et Agen,…

Les raisons de la colère

Pour les plus oublieux, petit rappel des mesures incriminées
• la suppression pure et simple des panneaux avertisseurs de radars
• la prise de sanctions aggravées en cas d'excès de vitesse
• le port obligatoire du gilet fluo pour les motards
• l’installation de plaques d'immatriculation plus grandes sur les deux-roues
• une formation obligatoire pour les motards en cas d'interruption de 5 ans ou plus de l'assurance moto.

Mais, que proposent les motards pour endiguer la mortalité sur les routes de France ? Julien Despierres, président de la Fédération Française des Motards en Colère en région Rhône-Alpes estime qu’il faut « privilégier la formation, l'éducation, la sensibilisation ».


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


bonjour, juste une petite info sur le sujet, lorsqu'un véhicule freine ou est à l'arrêt devant vous pour x raison et que vous ne pouvez l'éviter sauf en couchant votre moto,vous êtes considéré comme responsable ......MERCI AUX ASSUREURS !!!! le motif retenu: non maitrise de votre véhicule,alors que la voiture à tout à fait le droit de rester au milieu de la chaussée sans motif valable !!!!! CONCLUSION,si une voiture freine brusquement à l'approche d'un radar non signalé en cas d'accident, c'est le véhicule qui vient de l'arrière qui est responsable en cas de sinistre !!!! MERCI de cotiser à une assurance puisque de toute évidence les tords serons pour les conducteurs qui roule NORMALEMENT et non pour ceux qui se permettent de freiner comme des dératés pour éviter un excès de vitesse et seront protégé par leurs assureurs attendu que se sont eux qui se font percuter !!!!

Bonjour,
Une appréciation des faits assez problématique en effet. Après, chaque sinistre est différent et devrait donc appeler une lecture adaptée. Ce n'est semble-t-il pas toujours le cas si l'on en croit votre expérience personnelle. Regrettable.
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS