• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance moto

Les offres de l'assurance moto

Publié par le

Il est sage de se faire assurer si vous venez d’avoir une moto. Être assuré est même une obligation. Mais est-ce chère ?

La formule pas chère pour les deux roues

En faisant quelques recherches, vous trouverez qu’il existe des assurances moto pas chères. Quelques points sont tout de même à vérifier avant d’y souscrire. En effet, ce genre d’assurance présente souvent des lacunes en matière de garanties. La plupart des cas, une assurance moto présente les garanties suivantes :

la responsabilité civile,

les garanties en cas de sinistres.

Les autres garanties sont présentées sous forme de garanties facultatives. Mais plus vous ajoutez une garanties, plus le prix s’élève. Or la garantie vol est fortement conseillée dans la mesure où les vols de motos sont actuellement en recrudescence. Ne soyez pas captivé par le prix, ces assurances jouent aussi sur la franchise. Plus le prix du contrat est faible, plus la franchise est chère. Vous devez aussi savoir que le prix établi varie selon des critères spécifiques à chaque assureur. Dans la majeure partie des cas, voici les critères de base :

Type de moto : le moteur est pris en compte, plus il est puissant, plus vous présentez un risque élevé, donc plus le prix monte. Occasion ou neuf ? Une moto d’occasion n’a pas besoin d’une assurance tous risque en raison de sa valeur plus faible.

Votre profil

Âge : nouveau conducteur ou expérimenté ?

Antécédents : avez-vous déjà provoqué un accident ?

Le kilométrage annuel : une moto qui ne prend pas souvent la route présente moins de risques.

Ce genre d’assurance moto est donc pour un Français expert en conduite possédant une moto de petite cylindrée, ne roulant pas beaucoup, n’ayant aucun antécédent d’accident, ayant un garage sécuritaire qu’une moto exposer à la rue.

 

Les jeunes conducteurs seront servis

Les assurances moto jeune conducteur sont souvent chères à cause des surprimes imposées la première année et parfois la deuxième. Cette surprime est légale selon le Code des Assurances article A. 335-9-1. Pour faire baisser le prix, vous devez démontrer que vous avez de l’expérience en suivant des stages divers pour déterminer que vous avez le sens de la sécurité.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES