Assurance moto

Les pistes cyclables permettraient d'épargner 10 000 morts par an

Publié par le , Mis à jour le 23/04/2018 à 16:30

Le vélo est également conseillé pour rester en bonne santé

Une augmentation du nombre de pistes cyclables en ville permettrait de faire baisser les chiffres de la mortalité routière selon des chercheurs de l'Institut de santé global de Barcelone (Espagne). Ils estiment même à 10 000 le nombre de morts que cela pourrait éviter.

Les pistes cyclables auraient plusieurs bénéfices

Une meilleure densité de pistes cyclables pour faire baisser le nombre de morts sur les routes ? C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs de l'Institut de santé global de Barcelone (Espagne). Ces scientifiques ont étudié 167 villes européennes dans le cadre du projet PASTA (Physical Activity Through Sustainable Transport Approaches). Pour eux, une augmentation du nombre de pistes cyclables en ville permettrait de diminuer les accidents et d’épargner 10 000 vies par an en Europe.

Plus de pistes seraient également synonymes d’une hausse de la pratique cycliste. Selon ces chercheurs, une meilleure qualité d’infrastructures entrainerait les habitants à utiliser le vélo dans 25 % de leurs déplacements en ville. Dans une sorte de cercle vertueux, l’usage plus régulier de sa bicyclette permettrait d’éviter les excès de poids, les problèmes respiratoires ou bien encore les maladies cardiovasculaires.

Les Pays-Bas, nation du vélo

Cette hausse du nombre de pistes cyclables aurait des bénéfices distincts selon les villes européennes. A Londres par exemple, une telle décision permettrait d’éviter 1 210 morts chaque année. La capitale Anglaise est d’ailleurs la ville qui aurait le plus à gagner, devant Rome (433 vies sauvées) et Barcelone (248 morts évités). Ces trois agglomérations sont encore loin des villes Hollandaises où la pratique du vélo est une religion. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES