Assurance moto

Les trottinettes électriques plus polluantes que les transports en commun ?

Publié par le

La trottinette électrique est-elle réellement écologique ?

Une étude américaine publiée le 2 août affirme que les trottinettes électriques ne seraient pas si « vertes » que l'on pense. Chaque trottinette émettrait en moyenne 202 g de CO2 par kilomètre parcouru.

La trottinette électrique émet 202 g de CO2 par kilomètre parcouru

Véritable phénomène de mode, la trottinette électrique est-elle réellement écologique ? Devenue relativement clivante, la trottinette est l’objet de nombreux débats. Entre la circulation sur les trottoirs et le stationnement sauvage, ce NVEI cristallise la colère de certains citadins. Un camp des « anti » qui pourrait avoir trouvé un argument de poids après la publication d’une étude américaine. Selon des chercheurs de la North Carolina State University, la trottinette électrique ne serait pas réellement écologique.

Dans leur étude publiée dans le magazine scientifique américain IOP, ces scientifiques se sont attachés à calculer la quantité de CO2 émise par une trottinette dans l'ensemble de son cycle de vie. C’est-à-dire de sa fabrication à son usage, en passant par son rechargement. Selon eux, chaque trottinette émettrait en moyenne 202 g de CO2 par kilomètre parcouru, soit plus qu'un bus, si on le rapporte au nombre de passagers. Si cet engin ne pollue presque pas à l’usage, la réalité est tout autre lors de sa fabrication. En effet, 50 % des émissions de CO2 sont liés à sa fabrication et aux matériaux (notamment la batterie au lithium).

Toujours moins polluante que la voiture

Les chercheurs ont également calculé la quantité de CO2 rejetée lors de la recharge de ces engins. Là encore charge en elle-même a un impact limité (4,7 %), toutefois elle nécessite une collecte quotidienne des appareils. Résultat : cela représente 43 % des émissions de gaz à effet de serre des engins.

Si les trottinettes électriques polluent bien moins que les voitures, l’étude pointe un autre problème : près de la moitié des sondés affirment qu’ils auraient effectué le trajet à pied s’ils n’avaient pas emprunté de trottinette. Pour les chercheurs il existe néanmoins des solutions afin de réduire cette empreinte. L’une d’entre elles serait de ne récolter que les trottinettes électriques les plus déchargées.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES